| More

Dans le cadre de la Promotion de la coopération militaire, les armées de l’air italienne et israélienne ont commencé des exercices militaires joints dans le sud d’Israël. Ces exercices incluent des simulations de combat aérien entre les jets Eurofighter et leurs équivalents israéliens, les jets F-15 et F-16. Un officier de Tsahal a précisé que cet exercice n’était en aucun cas la préparation d’une frappe contre l’Iran.

Les Israéliens ont développé avec les Italiens des liens extrêmement forts dans les domaines commerciaux et surtout dans le secteur de la coopération militaire. En 2005 le sénat italien a approuvé à une large majorité un projet de loi de ratification du « mémorandum d’accord » entre les gouvernements italien et israélien en matière de coopération dans le secteur militaire et de la défense.

Les domaines de coopération comprennent « l’échange de matériel d’armement », « l’organisation des forces armées », « la formation et l’entraînement du personnel militaire », « la recherche et le développement dans le domaine militaire ».

Israel et l’Italie coopèrent aussi au sein d’une force de l’OTAN patrouillant en Méditerranée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Une délégation de membres de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset s’ est envolé pour Bruxelles, où elle a effectué le 12 décembre 2011 une visite d’une journée au siège de l’Otan. Les Israéliens ont rencontré plusieurs dirigeants de l’Alliance atlantique ainsi que les ambassadeurs américain, italien, canadien, français et portugais à l’Otan.

Le secrétaire général de l’Otan a tenu, en février 2011, une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Binyamin Netanyahu, à Jérusalem. Anders Fogh Rasmussen a déclaré qu’Israël est un partenaire de qualité avec lequel nous collaborons depuis longtemps, particulièrement dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, de la menace nucléaire et dans les antimissiles’

Israël a eu des discussions techniques avec des experts de l’OTAN en vue de la création d’un système de défense antimissile commun. Bien que n’étant pas membre de l’OTAN, Israël a renforcé sa coopération avec l’Alliance dans le cadre de ses préparatifs en vue d’une éventuelle épreuve de force avec les Iraniens.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*