| More

jeru

Israël c’est 5774 années d’histoire d’une nation. Un pays dont l’âme et l’histoire sont profondément imprégnées de courage, d’épreuves et d’espérance. Un pays dont la souffrance et la douleur n’ont d’égales que sa légitime aspiration à la paix et son inlassable combat pour sa reconnaissance et la dignité de son peuple.

Les israéliens, comme les juifs du monde entier célèbrent en ce moment Rosh Hashana fêtée le jeudi 4 et 5septembre 2013.

A cette occasion, le Peuple d’Israël prie pour la paix dans le monde et la félicité pour les autres peuples. La conviction que la vocation monothéiste du Peuple Juif passe nécessairement par une forme d’universalisme. Témoigner que tous les hommes ont un même Dieu, un même Créateur, c’est professer d’un même souffle qu’ils ont un même Rédempteur. C’est veillé à unifier les hommes, dans leur pluralité et diversité, autour d’un même Dieu, d’une même clef de voûte forgée aux valeurs fondamentales. La vocation du peuple juif est d’être un peuple-mémorial. Au milieu des nations, il a la tâche de garder intacte la mémoire de l’Alliance, de générations en générations. Le Peuple d’Israël sera alors reconnu dans les autres peuples par son rayonnement moral et de la bénédiction qu’il fera diffuser parmi toutes les autres nations de la création.

Le Peuple que ni le feu ni l’épée des civilisations ont été en mesure d’effacer de la surface de la terre, le Peuple qui a fait la première annonce de la Parole de Dieu, le Peuple qui a préservé la prophétie depuis si longtemps et qui l’a passé au reste de l’humanité, une telle nation ne peut pas disparaître.

Pourquoi alors aujourd’hui ce déchaînement de tant de haine envers ce petit Peuple d’Israël ? Peut-être justement parce que la croyance dans l’espérance est unique au peuple d’Israël, et c’est cela qui leur est envié.

Comme le petit David face au géant Goliath, Israël doit sans cesse rester sur ses gardes et faire front sur son minuscule espace vital pour ne pas être déchiqueté par la brutalité de la région du Poche- Orient.

Savez-vous qu’Israël a eu quelques cinq guerres de notre vivant. Les Israéliens n’auraient dû en gagner aucune — et pourtant, ils le firent ?

Tous ceux qui mettront en tête de leur programme la haine d’Israël ne pourront avancer et s’empêtreront dans des guerres fratricides ( la présente guerre civile en est une exemple). Israël est le vecteur de “bénédiction” dans le monde et celui qui va contre ne peut trouver que la malédiction.

Je ne résiste pas à la tentation de vous retransmettre à nouveau mes sincérités vœux pour le Peuple juif, à l’occasion du nouvel an du calendrier hébraïque. Israël : ce pays est divin , çà dure depuis 5774 ans, et cela ne s’arrêtera jamais ! 

Le « rassemblement » d’Israël et son rétablissement dans le pays de la promesse marque une autre étape dans le grand Plan divin… le rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé par la bouche de tous ses saints Prophètes depuis le commencement du monde.

Aux pires antisémites au monde, à tous les héritiers d’Amalek, nous nous réjouissons de votre défaites et de vos guerres fratricides. Promesse tenue n’est-ce pas ? Dieu s’occupera Lui-même des ennemis d’Israël.

Ne pas oublier qu’Il a toujours tenu Ses promesses. Qui peut résister à Sa volonté ? Dieu d’Israël nous le commande : « Celui qui bénit Israël est béni, et celui qui maudit Israël est maudit ! ».

Ils n’ont qu’à continuer à faire porter toutes les fautes et échecs sur le dos d’Israël, de là-haut Dieu compte les points et coche tout (amen).

Peuple élu Peuple saint je suis non juif et je vous aime. Soyez courageux comme l’étaient les Patriarches. Dieu est fidèle à ses promesses.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*