| More

Israel Chemical-Dead Sea Works prendra en charge 90% du coût de l’extraction de la couche de sel qui s’est accumulée au sud de la mer Morte et qui menace d’inondation le complexe hôtelier d’Ein Bokek. Ce complexe hôtelier israélien est menacé d’inondation à cause de l’exploitation intensive de minerais dans la Mer Morte.

La société israélienne a pris cette décision après le vote par la Knesset d’une motion pointant du doigt la responsabilité d’Israël Chemicals dans la montée du niveau de la Mer Morte à cet endroit. Le coût des travaux est estimé à 3,8 milliards de shekels par la compagnie et à 5 milliards de shekels par le gouvernement israélien. Le ministère des Finances prendra en charge les 10 % restant des travaux.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a déjà opté pour l’extraction de la couche de sel qui s’est accumulée dans le bassin 5 de la mer Morte et qui menace d’inondation le complexe hôtelier d’Ein Bokek. Lors d’une visite officielle sur le site au sud de la mer morte, le 27 juin 2011, le premier Ministre a déclaré que les hôtels ne seraient pas déplacés, mais que le sel serait extrait du bassin . « Les gouvernements précédents ont tous successivement évoqués ce problème. Nous allons agir pour sauver ce lieu magique».a-t-il annoncé.

Les représentants de Dead Sea Work, la compagnie responsable de l’accumulation de sel dans le bassin, ont participé à la visite ministérielle. Ils ont déclaré qu’ils ne prendraient en charge qu’une partie des frais engendrés par ce projet, évalué à plusieurs centaines de millions de shekels. Sauf que le vote par la Knesset d’une motion pointant du doigt la responsabilité d’Israël Chemicals dans la montée du niveau de la Mer Morte à cet endroit a changé les choses.

Ein Bokek est un complexe touristique et thérapeutique important sur les rives de la Mer Morte, composé de plusieurs hôtes, des dizaines de maisons d’hôtes, des centres médicaux et des centres commerciaux. Situé près de la mer Morte, près des sources thermales naturelles qui donnent son nom, ce complexe touristique et thérapeutique est le plus grand et le plus développé le long de la côte de la Mer Morte entier.

Avec douze hôtels de luxe, et de nombreuses cliniques, des centres commerciaux, restaurants et bars, il est créé uniquement pour la détente et le plaisir de ses visiteurs.

Ein Bokek est situé à 90 minutes par la route de Jérusalem ou 30 minutes de la ville la plus proche d’Arad.

Le nombre d’hôtels, cliniques et établissements continue à se développer pour répondre à la demande croissante tant des visiteurs. Ein Bokek est aujourd’hui une oasis moderne et un liei privilégié pour les demandeurs de la santé et des touristes. Les loueurs de voitures, agences de voyages et bureaux de tourisme offrent des services pour répondre à ceux qui souhaitent explorer les nombreuses attractions de la région environnante, à la fois avec et sans guides locaux. Dans les temps bibliques cette zone fournie de sel pour le monde entier.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*