| More

Le magnat israélien Sammy Ofer s’est éteint ce Vendredi 3 juin 2011 matin à son domicile à Tel-Aviv à l’âge de 89 ans, des suites d’une longe maladie. Il laisse 2 fils.

L’homme est à la tête du groupe Ofer dont le capital est estimé à plus de 10 milliards de dollars s’est éteint des suites d’un cancer. Le conglomérat, co-dirigé avec son frère Yuli, regroupe des compagnies de navigation, d’aviation, de construction, de médias et détient des participations dans l’une des principales banques israéliennes, la Mizrahi Bank.

Ce décès intervient alors que la famille Ofer est visée par une série de révélations depuis la fin du mois de mai. Au cœur du scandale : des relations commerciales avec l’Iran, désigné comme “ennemi” de l’Etat d’Israël.

Le groupe Ofer a été largement évoqué ces derniers temps en Israël à la suite du scandale suscité par la révélation de relations commerciales présumées entre des compagnies détenues les frères Ofer, et l’Iran.

La controverse a commencée lorsque les Etats-Unis ont placé le groupe Ofer sur une “liste noire”. Le consortium israélien est soupçonné d’avoir vendu un navire à la compagnie maritime iranienne IRISL (Islamic Republic of Iran Shipping Lines) pour 8,6 millions de dollars. Or, l’IRISL est considérée par un certain nombre de pays, dont les Etats-Unis et Israël comme partie prenante dans les activités nucléaires “illicites” de l’Iran. Par ailleurs, 13 pétroliers appartenant à la famille Ofer auraient jeté l’ancre dans des ports iraniens selon les médias israéliens.

Les frères Ofer, première fortune d’Israël, propriétaires, entre autres, de la compagnie maritime Zim, sont accusés par les Etats-Unis, de commercer avec l’Iran. Le président de la Commission des Affaires économiques de la Knesset, Carmel Shama Hacohen (Likoud), exige des éclaircissements, décide la réunion d’urgence de la commission à laquelle les frères Ofer refusent d’envoyer un représentant. Selon certaines sources, il pourrait s’agir d’une injonction du Mossad. Les navires des frères Ofer ayant ancré en Iran auraient servi à exfiltrer des agents, dont ceux suspectés d’avoir éliminé le terroriste du Hamas Al Mabhouh à Dubaï au début 2010.

Au scandale économique s’est ajoutées donc des rumeurs selon lesquelles les activités de la famille Ofer en Iran relèveraient d’opération d’espionnage. Selon le quotidien Yediot Ahronot, les autorités israéliennes auraient ainsi donné leurs accords pour que les bateaux du groupe mouillent dans des ports iraniens.

Benyamin Netanyahu, le premier ministre israélien ainsi que son ministre de la défense, Ehud Barak, ont officiellement démenti. Mais les déclarations à la télévision de Meir Dagan, ancien chef du Mossad, services secrets israéliens n’ont rien fait pour affaiblir les rumeurs. Ce dernier a en effet soutenu que les accusations envers les frères Ofer étaient “exagérées” et a laissé plané le doute quant à des relations entre des membres du groupe et le Mossad.

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a exprimé son chagrin après la mort de Sammy Ofer. ” Ofer a offert sa contribution dans les domaines de la santé, l’art et la culture. Il était un vrai sioniste”.

Les funérailles de Sammy Ofer se tiendront dimanche à 16h au cimetière Trumpeldor de Tel Aviv.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*