| More

C’est confirmé : vous allez devenir maman ! Ce statut particulier qui est le vôtre désormais, vous donne des droits spécifiques si vous etes étidiantes : Israel reste l’un des pays au monde à offrir l’une des meilleures protections aux futures mamans encore étudiantes

Le Conseil de l’enseignement supérieur a approuvé mardi une série de mesures visant à alléger la condition des étudiantes enceintes ou en congé de maternité. Parmi ces mesures : la présence facultative à certains cours et des sessions supplémentaires pour les examens.

Dès le premier examen gynécologique (avant la fin du 3ème mois), le médecin remettra un dossier à remplir et à transmettre à l’université. Ce dossier comprend : Une attestation de premier examen médical et une déclaration de grossesse. Renvoyez les documents. C’est à partir de ce moment que vous pouvez bénéficier des mesures visant à alléger votre condition si vous etes une étudiante enceinte.

Un entretien avec une sage-femme ou un médecin de la faculté vous est proposé. Il est gratuit et vous permet de poser toutes les questions. Vous avez droit à une bourse pour Jeune Enfant. Cette aide est versée à partir du 4ème mois de grossesse.

Et n’oubliez pas : si vous avez de longs trajets quotidiens, n’hésitez pas à vous faire établir une carte de priorité auprès du transporteur qui vous permettra de vous asseoir.

Les étudiantes concernées seront autorisées à manquer jusqu’à 30% des cours des matières obligatoires, et pourront remettre leurs travaux en retard. De plus, elles pourront passer leurs examens à des dates différées.

Le Conseil pour les études supérieures a entériné toutes les recommandations de la commission pour les droits des étudiantes enceintes ou en congés de maternité.

C’est ainsi qu’Israel est exemple à suivre …pour nous tous !

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*