| More

Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liebermann était en visite la semaine derniére pour une tournée en Chine. Sa visite à Pékin, au cours de laquelle il a rencontré plusieurs hauts responsables, était placée sous le signe du 20ème anniversaire des relations diplomatiques entre Israël et la Chine.

La Chine est en faveur d’une « coopération plus étroite » avec Israël, c’est ce qu’a déclaré vendredi 16 mars le vice-président chinois Xi Jinping, au cours d’un entretien à Pékin avec le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, en ajoutant que la Chine souhaitait une paix « globale et sur le long terme » entre Israël et les pays arabes.

Le mois dernier le président chinois Hu Jintao a envoyé à son homologue israélien Shimon Pérès une lettre spéciale pour marquer les 20 ans de relations diplomatiques entre les deux pays. M. Jintao a notamment écrit que Pékin accorde une attention particulière au développement des liens avec Israël et renforcera son amitié avec ce pays. Il a souligné que les deux pays ont une longue histoire de coopération dans de nombreux domaines.

Le ministre des Finances Youval Steinitz, et le ministre de l’Education Guideon Saar ont lancé en février 2012 plusieurs en Chine des projets visant à intensifier la coopération dans la recherche avec la Chine. Ces projets comptent attirer des chercheurs et étudiants des deux pays dans les instituts de recherche israéliens.

Yuval Steinitz, a signé aussi le mois dernier un accord d’une valeur de plus 1 milliard de shekels avec ses officiels chinois. Selon l’accord, les entreprises israéliennes vont exporter des technologies de l’eau en Chine, pour aider ce pays à purifier de l’eau et a améliorer des projets agricoles locaux. Les projets seront mis en place principalement dans les zones agricoles des provinces chinoises du Shaanxi, du Gansu, du Qinghai, le Ningxia et le Xinjiang.

Le ministre des Finances israélien a annoncé encore il y’a quelques jours que son pays et la Chine viennent de signer un second accord de 300 millions de dollars dans le domaine des technologies de l’eau. Israël qui est un leader dans ce secteur va vendre à Beijing des installations dont la nature n’a pas été révélée.

Ce protocole financier signé entre les deux pays donne un avantage aux exportateurs israéliens par rapport à leurs concurrents internationaux. L’adjonction de ce protocole au plan quinquennal agricole chinois montre à quel point la technologie israélienne est internationalement reconnue.

Le vice-ministre des Finances, Itshak Cohen, qui accompagnait Dr. Youval Steinitz en Chine , a souligné « l’importance du développement des exportations israéliennes vers des pays comme la Chine à l’heure où les perspectives de croissance des pays occidentaux sont à la baisse ».

Les relations d’affaires entre Israël et la Chine sont appelées à croître de façon significative .Jusqu’à présent, la plupart des projets signés étaient dans le domaine médical. La Chine a un besoin énorme d’acquérir des connaissances technologie dans tous les domaines.

Lors d’une cérémonie organisée le 29 février 2012 à Beijing, Steinitz a déclaré qu’Israël « voit l’expansion des liens économiques entre Israël et la Chine comme un objectif stratégique très important. Chaque fois que nous rencontrons des partenaires commerciaux, nos deux pays se développent, et j’espère que cette tendance se poursuivra. » .

Steinitz a invité son homologue chinois à visiter Israël et sa capitale, Jérusalem, dans les meilleurs délais. Les deux ont également discuté la possibilité d’exporter du gaz naturel israélien vers la Chine… Des pourparlers pourraient avoir lieu bientôt à ce sujet. Demain ISRAEL sera peut être un fournisseur en énergie pour la chine.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*