Israël fait face à une terrible terreur et répondra avec force et sans réserve

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a placé la zone autour de la bande de Gaza sous un « statut spécial », une appellation juridique qui donne au gouvernement des pouvoirs supplémentaires afin de protéger les vies des civils.

3 Israéliens sont morts par des projectiles tirés sur Israël depuis le 4 mai 2019. Un chef du Hamas, Mahmoud al-Zahar, dit que le Hamas ne veut plus de la trêve avec Israël et que les tirs vont continuer.

L’Union européenne (UE) a appelé à l’ « arrêt immédiat » des tirs de roquettes palestiniennes tirées de la bande de Gaza vers Israël, dans un communiqué diffusé samedi.

« Il est urgent de remédier à cette dangereuse situation pour protéger la vie des civils », a déclaré dans le communiqué la porte-parole de l’UE, Maja Kocijancic, en exhortant à une « désescalade ».

L’armée a également déclaré avoir mené environ 70 frappes à Gaza en réponse aux centaines de tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne.

« L’armée ne prend pour cibles que des sites militaires », a déclaré un porte-parole de l’armée, Jonathan Conricus.

L’armée israélienne a publié une vidéo montrant le travail du Jihad islamique sur un tunnel transfrontalier situé près de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Par ailleurs, le porte-parole de l’armée, Ronen Manelis, a déclaré à la Treizième que l’armée n’était liée à aucun pourparlers de cessez-le-feu et qu’Israël respectait ses engagements d’un accord non officiel passé avec le Hamas, au pouvoir à Gaza, visant à empêcher la violence à la frontière. Manelis a aussi déclaré que l’armée avait mis en place des systèmes de défense aérienne en cas de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers la région métropolitaine de Tel Aviv.

Manelis a indiqué que l’armée israélienne appellerait des réservistes des unités du renseignement et de la défense anti-aérienne, ainsi que du commandement de la Défense passive.

L’aile armée du groupe terroriste du Jihad islamique basé à Gaza a diffusé une vidéo dans laquelle il menace d’attaques à la roquette le réacteur nucléaire de Dimona et d’autres sites sensibles en Israël.Outre le réacteur de Dimona, la vidéo montre également des images de l’aéroport Ben Gourion, du port d’Ashdod et des raffineries de la ville de Haïfa, dans le nord du pays.

Alors que les roquettes de Gaza pleuvent sur le sud d’Israël et que les sirènes d’alarme retentissent, les chefs de l’opposition et les résidents locaux blâment le gouvernement pour ne pas avoir adopté de politique mettant fin aux cycles des violences.

Israël devrait riposter avec dureté et sans compromis selon le chef de l’oppostion.

Le numéro un de Kakhol lavan et ancien chef d’Etat-major Benny Gantz a indiqué samedi, après une journée de tirs de roquettes presque ininterrompus depuis l’enclave palestinienne vers le sud de l’Etat juif, qu’Israël devait frapper Gaza avec force.

« Nous devons riposter avec dureté et sans compromis, en suivant les recommandations de l’armée et à partir des réflexions livrées par les militaires et les services de renseignement », a commenté Gantz devant les caméras de la Treizième chaîne. « Nous devons restaurer la dissuasion qui s’est érodée de façon catastrophique depuis plus d’un an ».

« Nous sommes plus forts que le Hamas et aujourd’hui, nous devons faire en sorte que les terroristes le sentent », a ajouté Gantz.

L’armée israélienne a lancé samedi une série de frappes aériennes et terrestres dans la bande de Gaza en réponse au lancement d’environ 450 roquettes en direction du territoire israélien. Selon l’armée, des dizaines de projectiles ont été interceptés par le système du Dôme de fer.

Deux terroristes du Jihad islamique ont été éliminés dimanche, 5 mai 2019, dans un raid israélien mené sur la bande de Gaza, a annoncé le groupe terroriste palestinien qui a revendiqué des tirs de roquettes effectués ces derniers jours contre les civils israéliens.

Mahmoud Issa et Fawzy Bawdy ont été tués “dans un bombardement dans le centre de la bande de Gaza”, selon le Jihad islamique.

Selon l’armée israélienne, plus de 350 roquettes ont été tirées depuis Gaza. En riposte, Tsahal a visé des dizaines d’infrastructures terroristes dans l’enclave palestinienne.

 

Le futur chef de l’opposition a également évoqué le prochain concours de l’Eurovision qui devrait se dérouler du 14 au 18 mai 2019. Le Jihad islamique a menacé de perturber l’événement, qui devrait attirer des dizaines de milliers de touristes.

« L’Eurovision n’est pas un objectif en soi : c’est seulement un point du calendrier. Aujourd’hui, c’est l’Eurovision et demain, ce sera un autre événement. En attendant, Netanyahu a permis au Hamas d’établir l’agenda d’Israël », a accusé Gantz.

Gantz a toutefois ajouté qu’il ne chercherait pas – dans les mêmes circonstances – à prendre le contrôle de Gaza, disant à la Douzième chaîne au cours d’un autre entretien : « Il n’y a aucune raison de conquérir Gaza. Mais si nécessaire, nous saurions très bien comment le faire ».

Gantz a déclaré que l’Etat juif payait actuellement le prix de « l’extorsion mafieuse » consentie en direction des groupes terroristes de la bande de Gaza, se référant à l’entrée des fonds alloués par le Qatar en échange d’une trêve.

Au mois de novembre, l’Etat du Golfe, allié de longue date du Hamas, s’était engagé à verser environ 15 millions de dollars d’aides par mois sur six mois – ce qu’Israël aurait approuvé.

Gantz a néanmoins estimé qu’il autoriserait « certains transferts de fonds ciblés dans la bande de Gaza pour certains projets ».

L’ex-chef militaire a aussi noté que si Israël devait se défendre, l’Etat juif devait également mettre en place des programmes pour l’avenir.

« Nous devons continuer à utiliser la diplomatie – c’est ça qu’il faut faire », a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le numéro deux de Kakhol lavan, Yair Lapid, a fustigé les politiques appliquées à Gaza par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, l’accusant de négocier indirectement non seulement avec le Hamas mais également avec l’Iran.

« Nous ne faisons pas que nous entretenir avec le Hamas mais nous nous entretenons aussi avec l’Iran » de manière indirecte, via l’Egypte », a affirmé Lapid à la Douzième chaîne. « Ziad Nahala (leader du groupe terroriste du Jihad islamique) se trouve actuellement au Caire ».

Dans la mesure où le chef du Jihad islamique se trouve au sein de la capitale égyptienne pour les pourparlers de cessez-le-feu, a ajouté Lapid, « l’Etat d’Israël négocie avec l’Iran. L’homme est un émissaire de l’Iran… Bibi Netanyahu parle avec l’Iran ».

« On a tellement peur qu’ils puissent faire quelque chose à Gaza qu’on se prépare à négocier avec n’importe qui pour mettre en place un cessez-le-feu », a-t-il clamé.

Netanyahu a donné pour instruction à l’armée israélienne de « donner un coup sévère » aux groupes terroristes de Gaza en réponse aux tirs de roquette, selon un responsable de la Défense qui a été cité par les médias en hébreu.

Un haut responsable de la Défense a informé les médias en hébreu qu’il n’y avait pour le moment aucun effort pour parvenir à un cessez-le-feu entre Israël et des groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza.

En réponse aux centaines de roquettes tirées de la bande de Gaza sur Israël par le Hamas, le Jihad islamique et d’autres organisations terroristes à Gaza, l’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Danny Danon, a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies et le secrétaire général António Guterres à prendre des mesures décisives contre les organisations terroristes dans la bande de Gaza et à soutenir le droit d’Israël à la légitime défense et à la défense.

« L’État d’Israël a le devoir et le plein droit de faire tout ce qui est nécessaire pour protéger notre peuple et notre souveraineté, et nous continuerons de le faire à tout moment », a écrit Danon, appelant le Conseil à « saisir cette occasion pour condamner enfin le terrorisme contre Israël, désigner le Hamas comme organisation terroriste et soutenir le droit fondamental d’Israël à se défendre. »

Tous notre soutien et attachement aux populations du sud du pays.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.