| More

Le théâtre Habima , Tel-Aviv

Le théâtre yiddish d’Israël, Yiddishpiel, présentera bientôt deux pièces traitant avec la Shoah devant les étudiants d’écoles druzes et bédouines.

Cette initiation entend répondre à un double besoin : aider d’une part à faire former les jeunes sur l’une des plus sombres périodes de l’histoire et contribuer d’autre part faire participer la minorité des Druzes et les bédouins à exorciser la tragédie de l’holocauste.

L’histoire de la Shoah dans les communautés druze et bédouine d’Israel est encore mal connue. Ce génocide des Juifs commis par les nazis et leurs auxiliaires s’est déroulé dans le but de l’anéantissement du peuple juif.
La meilleure compréhension de cette partie du génocide, replacée dans la perspective de la guerre d’extermination menée par les nazis contre les juifs, de renforcer l’intégration d’une mosaïque de populations et d’ethnies très diverses en Israel.

Les Druzes israéliens participent activement à la vie économique du pays et contribuent à l’économie régionale, notamment en Galilée. Les Druzes israéliens sont attachés au pays et placent souvent le drapeau d’Israël aux côtés de leur propre drapeau. La plupart des 113 000 Druzes israéliens vivent dans l’un des 22 villages du nord du pays. Des centaines de Druzes servent dans les rangs de l’armée israélienne.

Environ 90 000 Bédouins vivent dans 36 villages en Israel. Les habitants de ces localités sont des citoyens israéliens, ils représentent la population autochtone du Néguev. Un nouveau programme imaginé par Tsahal vise à inciter les Bédouins à s’enrôler davantage dans l’armée israélienne. Selon les données de Tsahal, seuls 400 Bédouins ont rejoint les rangs de l’arméeen 2011– soit moins de 1% de la population bédouine.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*