| More

Le fonds d’investissement Orbimed et le gouvernement israélien lèvent des fonds pour le biomédical .OrbiMed a signé un accord avec le ministère des Finances et celui du Commerce et du Travail pour rassembler 203 millions de dollars de fonds, destinés aux biotechnologies médicales.

Jonathan Silverstein, l’associé gérant d’OrbiMed, la plus grande compagnie d’investissement du monde dans le domaine de la santé, a déclaré que “le montant des fonds était susceptible d’être finalement beaucoup plus élevé que le chiffre annoncé.”

Le gouvernement israélien investira par ailleurs 40 millions de dollars dans la branche israélienne d’OrbiMed.

OrbiMed est spéciliste dans le domaine de l’investissement dédié aux soins de santé, avec environ 5 milliards de dollars d’actifs sous gestion. L’entreprise OrbiMed a été fondé en 1989 avec une vision à investir dans tout le spectre des entreprises de soins de santé: à partir des start-ups privés aux grandes multinationales. OrbiMed gère une série de fonds de capital-risque et un fonds d’investissements public.

L’équipe d’investissement OrbiMed comprend plus de 40 professionnels expérimentés ayant une formation en science, la médecine, l’industrie des sciences de la vie, les finances et la loi.

La plus grande compagnie d’investissement du monde dans le domaine de la santé cherche à être le fournisseur de capital pour les entreprises de santé dans le domaine de la santé. Elle dispose de dizaines de sociétés à travers le monde.En Israel, OrbiMed s’intressse surtout à la génie biomédical et la technologies de santé.

Le génie biomédical est considéré comme un domaine trés prometteur. Le génie biomédical est un secteur d’activité en plein essor qui concerne toute l’instrumentation à usage médical ; (l’imagerie médicale et l’optique médicale ; l’instrumentation médicale et les dispositifs médicaux ; le génie tissulaire, moléculaire et cellulaire)

Le corps médical est de plus en plus utilisateur de matériels et équipements de haute technicité à des fins de thérapie et de diagnostic, ils améliorent considérablement la qualité des interventions, des traitements et facilitent les soins aux patients.

La conception, la production, la maintenance et la commercialisation de ces équipements nécessitent des ingénieurs possédant de solides compétences en sciences et techniques (physique, électronique, informatique…) appliquées au domaine du vivant où l’interface avec les équipes médicales est constante et où les normes, la qualité et les contraintes réglementaires jouent un rôle primordial.

Les établissements de santé, consommateurs grandissants de technologies de pointe, font eux aussi appel à des ingénieurs détenteurs de ces compétences pour intervenir dans les achats, la mise en place, la gestion et le suivi des parcs de matériels.

Un centre biomédical en Israel existe pour répondre à ces besoins. Le ” National directory of Biomedical Sciences in Israel”, travaille dans le domaine des sciences biomédicales, y compris, biochimie, biologie moléculaire, la biotechnologie, la botanique, la génétique, la physiologie et la zoologie.

A l’occasion de la Conférence Néguev 2010, le Ministre du Développement du Néguev et de la Galilée, Silvan Shalom a lancé, l’an dernier, le pôle d’innovation BioNegev. Ce dernier favorisera la coopération entre les différentes entités du Sud d’Israël impliquées dans le secteur de l’ingénierie biomédicale.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*