| More

elal

Le plus grand fonds d’investissement privé d’Israël “Israël Investment Mezzanine Fund” a accepté d’investir jusqu’à 75 millions de dollars dans la compagnie nationale aérienne “El Al Israel Airlines”.

“Israël Investment Mezzanine Fund”, géré par Ishay Davidi, formera un groupe de contrôle dans El Al avec Knafaim Holdings (contrôlée par la famille Borovich) , qui détient 39% de la compagnie aérienne. Knafaim dispose d’une option de vente de 30.000.000 parts de El Al pour 5 millions de dollars.

La transaction devrait être conclue d’ici le 31 Juillet, mais “Israël Investment Mezzanine Fund”, peut prolonger ce délai d’un total de 90 jours. Il aura 47% de la compagnie nationale.

La transaction se fera en plusieurs étapes, y compris une étape initiale avec un investissement de 5 millions de dollars (pour 5,7% des parts d’El Al) et l’achat de 5 millions de dollars d’actions de Knafaim. Un accord est subordonné à la signature d’un nouveau contrat entre El AL et le syndicat.

«L’achèvement de la transaction est une tâche complexe et nécessite la coopération entre la direction, les travailleurs et les institutions financières, » explique le fondateur et chef de la direction Ishay Davidi.

En Janvier 2013, “Israël Investment Mezzanine Fund “, qui disposait d’un capital de 2,1 milliards de dollars et a investi dans 68 entreprises, a déclaré qu’elle cherchait à injecter jusqu’à 60 millions de dollars dans El Al pour une participation de 37,8%.

La compagnie et ses travailleurs sont en train de négocier une nouvelle convention collective de travail qui permettra à la compagnie de faire face à l’environnement concurrentiel dans lequel elle évolue. La transaction est soumise à la signature d’une nouvelle convention collective.La compagnie a fait état d’une hausse de ses bénéfices de 79% à 34 millions de dollars , après avoir enregistré des pertes nettes au cours des deux précédents trimestres.

El Al Israel Airlines a annoncé le mois dernier son intention de licencier 200 employés et ouvriers en vue de « changements structurels. »

Le P-DG d’El Al, Elyezer Shkedy avait expliqué que «pendant longtemps, El Al a eu à traiter avec les difficultés rencontrées par l’industrie aéronautique mondiale en général, et en Israël en particulier. L’entreprise s’est engagée à poursuivre la rationalisation afin d’ajuster ses opérations à l’évolution des conditions du marché. Nous sommes donc obligés d’annoncer la cessation des contrats de 200 salariés non permanents et employés avec des contrats individuels. La nécessité de rationaliser et de réduire les coûts est essentielle pour continuer à faire face aux défis et à la concurrence croissante. Nous faisons cela avec un cœur lourd et dans l’espoir que la mesure renforcera El Al »

Ftouh Souhail

Source : http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4367898,00.html

Leave a Reply

*