| More

Mardi s’est tenue à Tel Aviv la première conférence sur “la croissance verte” organisée conjointement par le quotidien économique israélien Calcalist et le ministère de l’Environnement en présence du Premier ministre Binyamin Netanyahu qui y a prononcé un discours sur ce sujet primordial qu’est le développement durable.

Le chef du gouvernement était accompagné de nombreux ministres et du Gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fischer. Ce dernier à mis l’accent sur le lien entre qualité de vie et environnement.

Il a fournit des chiffres de l’OCDE qui nous apprennent que lorsqu’on pose aux gens la question suivante : “êtes-vous heureux dans votre pays?”, les Israéliens sont en 8ème position (le Danemark est 1er, la France est 19ème).

Pour la longévité, l’espérance de vie, Israël est en 5ème position (Japon 1er, la France est 8ème). Pour le niveau d’éducation et le nombre de personnes ayant fait des études supérieures, Israël est 2ème, (Canada 1er, la France 22ème). Concernant la sécurité des personnes, Israël est en 5ème position des pays où il y a le moins de crimes et délits (Canada 1er, la France 27ème et la Belgique 33ème sur 35).

Cette nouvelle ne sera sans doute révélée dans aucun médium grand public de gauche. Ces médias ne choisissent de parler d’Israel que quand il y a une mauvaise nouvelle à annoncer ou un angle diabolisateur à exploiter; où quand il est absolument impossible de taire la nouvelle (prix Nobel donné à un Israélien, par exemple).

Selon l’indice des meilleures conditions de vie (better life index) publié par l’OCDE, relatif à la qualité de la vie, Israel s’aligne sur le niveau européen en matière de prospérité mondiale et l’expansion de la liberté et du bien-être de l’Homme. L’ l’OCDE se fonde sur trois critères majeurs : l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le niveau de vie.

Selon les chercheurs de l’Institut américain « Gallup World Poll », Israel, en bien placé en matière de bien-être de la population (qualité de vie), il occupe la 8ème position (avec le Canada, la Suisse et l’Australie) sur les 155 pays étudiés.

L’Institut américain de sondage d’opinion publique et de recherches combine ses 75 ans d’expérience, ses 2000 professionnels, ses 50 bureaux à travers le monde et sa bonne couverture des cinq continents pour fournir des indicateurs fiables dans divers domaines (économique, sociologique, psychologique, social et du management ) etc

La volonté israélienne d’être à la pointe de l’innovation dans des domaines aussi variés que les technologies de l’information et des communications, les sciences de la vie, la sécurité, les technologies agricoles et liées à l’eau, l’électricité solaire, etc. doit forcément conduire le pays à offrir à ces habitants dans ces domaines des conditions de vie et de travail qui puissent rivaliser avec le reste du monde. Tout ceci a été accompli alors qu’Israël vivait sous menace permanente depuis 64 ans. Cette réussite là demeure un exemple et un espoir pour ceux qui croient qu’il n’y a pas de fatalité.

Une des raisons de satisfaction pour les Israéliens dans leur vie est leur pays représente une trajectoire de développement assez unique, puisque c’est le seul cas où l’Etat a, très tôt, il a investit dans les cerveaux, l’intelligence et l’ingéniosité. Se sont des atouts majeurs dans la construction sioniste et à l’épanouissement de la nation juive. Pour beaucoup de juifs c’est une Bénédiction de pouvoir Vivre en ISRAEL.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*