| More

Le gouvernement israélien a officiellement nommé ce dimanche Yoram Cohen à la tête du Shin Bet. Il prend ainsi la relève de Youval Diskin qui a servi à ce poste durant six ans.

Youval Diskin, qui quitte ses fonctions à la tête du Shin Bet après six années de service, a affirmé ce dimanche que son successeur (Yoram Cohen) est “homme professionnel, expérimenté et qui saura qui guider avec succès” ces services de sécurité intérieure.

Au cours d’une dernière intervention devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, Youval Diskin, a affirmé être “fier de la capacité d’Israël à contenir la menace terroriste”.

Le 28 mars dernier, Yoram Cohen a été choisi par le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu pour remplir la haute fonction au sein du service de sécurité intérieure du pays.

Contrairement au Mossad, qui ne relève que du Premier ministre le Shin Bet doit présenter un bilan périodique à une sous-commission secrète du Parlement. Par ailleurs, son chef est nommé par le cabinet, sur recommandation du Premier ministre (1).

Détenteur d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université de Haïfa, Yoram Cohen est aussi diplômé du Collège national israélien de sécurité et a suivi des cours de gestion des entreprises aux Etats-Unis.

M. Cohen a notamment dirigé les unités anti-terroristes du Shin Beth en Judée Samarie (1996), le département anti-terroriste pour les pays arabes et l’Iran (2001) et commandé le secteur de Jérusalem et de la Judée Samarie (2003), avant d’assumer les fonctions de chef adjoint du service secret intérieur (2005-2008). Ces dernières années, il s’est consacré à des travaux de recherche aux Etats-Unis, notamment sur le mouvement islamique palestinien Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

Yoram Cohen, 51 ans, nouveau chef du Shin Bet a une grande expérience du terrain. Dénommé ”le roi de l’Intifada (la seconde)’, M. Cohen a été responsable ces dernières années notamment d’opérations spéciales et d’éliminations ciblées pour détruire l’infrastructure du Hamas en Judée-Samarie.

Il faut esperer que M. Cohen puisse continuer dans des bonnes conditions et surtout avec efficacité la lutte antiterroriste contre les pourritures du Hamas et du Djihad islamique. Le sud d’Israël vit déjà sous la menace quotidienne du terrorisme palestinien. Le seul moyen de dissuader ces terroristes est de réagir très vigoureusement en éliminant tous les chefs terroristes qui sont des cibles légitimes car ils commanditent et exécutent des fusillades et des attaques anti-israéliennes, sur des jardins d’enfants et des bus scolaires.

Ftouh Souhail

(1) Le rapport Lindenstrauss, de mars 2011, pointe les mauvaises relations entre la police et le Shin Bet Selon le rapport du contrôleur de l’Etat Micha Lindenstrauss sur les forces de sécurité, depuis que les barrages autour de Jérusalem ont été transférés à l’autorité policière, celle-ci refuse de respecter les directives du Shin Bet. Le contrôleur de l’Etat note également que la décision, datant de 2003, de transférer la responsabilité de la gestion de ces barrages à des autorités civiles, n’a pratiquement pas été appliquée.

Leave a Reply

*