| More

Les Juifs ont toujours fait du H’essed à toutes les nations du monde et continent de le faire.

19 Juifs figurent en tête de la liste des plus grands donateurs de la planète. Parmi eux, Georges Soros, investisseur américain en première position, donne 332 millions de dollars par an.

Michaël Blomberg, le maire de New-York placé en second sur cette liste, a consacré 279 millions de dollars à différentes donations. Les 4e, 5e et 6e rangs de ce prestigieux palmarès sont également occupés par des bienfaiteurs juifs : la famille Erwin Jacobs avec 119 millions de dollars, la famille Yudith avec 118 millions, la famille Bloatnik avec 117 millions. Quant à la famille Meyer, elle se situe à la 9e place avec 110,5 millions, et à la 10e place figurent les familles Banhoff et Zukerberg avec 100 millions de dollars chacune (1).

Le 17e rang est occupé par la famille Akman avec une somme de 59 millions de dollars, puis Charles Kaufman est au 24e rang avec 53 millions, suivi par Lawrence Alisson avec 45 millions, et par la famille Zeidman avec 42 millions. Au 28e rang, se trouve Lynn Arisson avec 39 millions, puis Herman Oshtrom avec 35 millions ; à la 39e place, il y a la famille Gross avec 28 millions, puis David Rubinstein avec 26,6 millions, Paul Soros avec 25 millions, et enfin en 49e position, les familles Hazan et Friedman avec quelque 20 millions de dollars chacune.

Selon ce rapport annuel, le montant total des dons atteint 3,3 milliards de dollars. D’après les experts en la matière, les philanthropes juifs se sont toujours distingués par leur générosité, une grande partie de leurs donations aidant en général des causes médicales et universitaires liées à des organismes pas forcément juifs.

Les antisémites diront que ces dons concernent surtout des institutions juives. C’est Faux. Seul un quart des sommes offertes par des Juifs a été donné à des organismes juifs ou israéliens. Selon les données actuelles, les donateurs juifs s’intéressent surtout aux associations caritatives actives dans le domaine de l’action sociale, comme celle de l’enfance, l’éducation , la santé dans le monde , le développement durable , la protection de l’environnement, les recherches médicales, le bénévolat…

Les gens du monde peuvent dire merci tous les jours aux juifs. L’aspiration à la générosité de peuple n’a jamais était démenti. Aimons le peuple juif car il reste toujours le peuple élu et soyons reconnaissants envers eux qui ont sauvés en premier le monde de l’aveuglement.

Ftouh Souhail

(1) Source: http://www.hamodia.fr/article.php?id=1960

Leave a Reply

*