| More

De fortes pluies perturbent les villes côtières en Israel  depuis hier, provoquant notamment des inondations dans les rues. De quoi perturber le trafic routier.Certaines voitures sont à l’arrêt tandis que d’autres peinent à avancer.

La ville de Hadera, au nord, est  sous les intempéries et des rues sont envahis par des montées d’eau.

Les pluies ont atteint les 27 millimètres dans le centre du plateau du Golan tandis que 35 millimètres d’eau se sont abattus sur l’université de Haïfa, à l’ouest de la Galilée. Les fortes pluies ont parfois causer des inondations et des glissements de boue.

 

 

A Haïfa, une partie d’un mur s’est effondrée à cause des vents et de la pluie, endommageant des voitures.

La direction de la météorologie nationale avait annoncé 30 à 50mm de pluie au cours des prochaines 24 heures. Elles devraient faiblir à partir de dimanche après-midi, pour reprendre dans les prochaines jours selon les prévisions météorologiques.

Les pluies ont également été à l’origine d’inondations dans un certain nombre de secteurs du nord d’Israël ainsi qu’à Tel Aviv.

A Haifa, des véhicules qui ont été piégés par 60 centimètres d’eau dans la matinée du samedi. Leurs conducteurs ont été sauvés des voitures immobilisées par les équipes de secours.

Des randonneurs ont dû être secourus dans le désert de Judée après avoir été surpris par les fortes pluies. Les randonneurs se trouvaient au Nahal Og qui, comme d’autres lits de ruisseau à proximité de la mer Morte, connaissent souvent des crues soudaines durant les forts épisodes pluvieux. L’armée a demandé aux randonneurs qui prévoient de braver ce temps orageux dans le nord du pays et sur le plateau du Golan de rester sur les sentiers balisés.

Souhail Ftouh 

Leave a Reply

*