| More

Des représentants de nombreux pays européens se sont réunis cette semaine à Haïfa et à Nazareth dans le Nord d’Israël pour sélectionner de projets financés par le programme Eurêka

Ce programme EUREKA a été créée en 1985 à l’initiative de la France et de l’Allemagne et constitue un cadre pour les coopérations transfrontalières orientées vers le marché sur des thématiques innovantes. Actuellement, ce réseau de recherche regroupe 40 Etats Européens, Israël et la Commission Européenne.

Dans le cadre d’une rotation annuelle, un état membre de l’initiative prend la présidence et coordonne le développement politique et stratégique d’EUREKA. Israël prend pour deux ans la présidence de programme de R&D européen.

L’objectif de ce programme d’Eurêka est de promouvoir la coopération entre les entreprises européennes et les instituts de recherche, dans le cadre de projets de R&D, où la propriété des résultats appartient aux industriels.

Les priorités des projets EUREKA résident dans les TIC, les technologies de production, les nouveaux matériaux, les biotechnologies et le génie environnemental.

Ces projets permettent de développer des produits, procédés ou services innovants, proches du marché, tout en : partageant les risques et les coûts liés à l’innovation, trouvant des complémentarités techniques et commerciales, favorisant une logique de réseaux.

Assemblé à Haïfa et Nazareth, cet événement est organisé en Israël en présence des délégués nationaux EUREKA qui ont approuvé lundi une série de projets de coopération en R & D , des projets dans divers domaines, notamment les énergies renouvelables, la technologie agro-alimentaire, la biotechnologie, physique et sciences exactes , l’informatique et l’électronique, la fabrication industrielle, et plus encore.

Lors de la réunion EUREKA, les décideurs ont approuvé 89 projets innovants visant à développer des produits commercialisables et des solutions et des programmes , avec un montant total de 134 000 000€ (environ 194 000 000 $) de l’investissement.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*