| More

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a estimé que l’accord conclu entre la Histadrout et le Trésor au sujet des employés intérimaires de la fonction publique, qui a permis de mettre fin à 5 jours de grève, ”corrigeait partiellement une injustice vieille de plusieurs dizaines d’années”.

Le Trésor et les syndicats ont annoncé ce dimanche, 12 février 2012, que la grève générale qui a débuté la semaine dernière en Israël est terminée. Des accords ont été conclus sur l’ensemble des questions fondamentales

Dans une déclaration conjointe, les parties ont déclaré que la grève qui sévissait depuis déjà cinq jours en Israël est désormais finie. Une décision survenue après de sévères négociations.
« L’accord conclu (aujourd’hui) reflète l’équilibre nécessaire entre la nécessité d’améliorer les droits des travailleurs et la responsabilité du gouvernement quant à la protection et à la stabilité de l’économie d’Israël », a indiqué le communiqué.

L’accord signé entre la Histadrout et le ministère des Finances prévoit l’augmentation du salaire des travailleurs du secteur du nettoyage et de la sécurité à 4500 shekels ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail.

Le président de la Histadrout, Ofer Eini a indiqué que l’accord mettant fin à la grève n’a pas résolu tous les problèmes notamment ceux des ouvriers du bâtiment car c’est une “question large et complexe”. Eini a cependant précisé “nous avons quand même commencé à donner de l’espoir à ces gens”.

Au ministère des Finances à Jérusalem, les représentants du Trésor et de la Histadrout se sont entretenus toute une semaine pour tenter de combler les fossés relatifs au dossier des employés intérimaires de la fonction publique.. La grève générale est donc finie pour le 5e jour (elle a été interrompue par le shabbat). Les trains fonctionnent à nouveau normalement, ainsi que les ports et l’aéroport Ben Gourion. Les autobus des compagnies Egged et Dan fonctionnent ce lundi normalement, quasiment intégralement. Le système éducatif a été épargné.

Israël etait paralysé depuis le mercredi dernier par une grève générale, après l’échec d’une nouvelle série de discussions entre le Trésor et la Histadrout, qui réclame la titularisation de bon nombre d’employés intérimaires de la fonction publique. Durant 4 jours, tous les ministères, les collectivités locales, les services des impôts, l’agence nationale pour l’emploi, les banques, la Banque d’Israël et le Bureau central des statistiques, les services de santé et les musées ont été fermés.

Des dizaines d’activistes sociaux ont manifesté ce samedi soir à Haïfa en signe de solidarité avec les objectifs de la grève générale et en soutien aux employés intérimaires de la fonction publique, dont la Histadrout réclame la titularisation. Parallèlement, une vingtaine de militants du nouveau mouvement libéral manifestaient à Tel-Aviv contre ”la grève sauvage de la Histadrout”, qui cause selon eux ”des dommages énormes à l’économie israélienne”.

Le président du Centre des collectivités locales, Shlomo Bouhbout a indiqué que les autorités locales n’ont pas les moyens d’appliquer l’accord signé entre la Histadrout et le ministre des Finances Youval Steinitz à leurs personnels. Il demande au Premier ministre Binyamin Netanyhu et au président de la Histadrout Ofer Eini de ne pas appliquer l’accord aux personnels des autorités locales.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*