| More

Le légendaire Al Schwimmer, un des fondateurs de l’armée de l’air de l’Etat hébreu, considéré comme le père de l’industrie aéronautique israélienne, est décédé ce vendredi à l’âge de 94 ans à l’hôpital Tel Hachomer de Tel Aviv.

Juif américain né en 1917 à New York, Adolph William Schwimmer, surnommé Al, est un des héros de la création de l’État d’Israël.

Pilote de l’US Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale, il est célèbre pour avoir secrètement acheté grâce à ses relations de vieux avions de guerre aux Etats-Unis afin de les transférer illégalement –souvent dans des conditions rocambolesques– en 1947 via la Tchécoslovaquie à la Haganah, l’armée juive de la résistance en Palestine sous mandat britannique.

Ces appareils ont constitué le noyau des forces aériennes de l’Etat naissant et contribué à sa victoire lors de la première guerre israélo-arabe (1948-1949).
Il avait été condamné en 1950 aux Etats-Unis pour avoir violé la Loi de neutralité américaine, en raison de cette contrebande, avant d’être graciés des années plus tard, en 2001, par le président Bill Clinton.

Al Schwimmer a commandé la première aviation de guerre israélienne avant de créer dans les années 1950 la puissante compagnie aéronautique Israel Aircraft Industries (IAI) dont il fut le patron pendant plus de deux décennies et qui emploie plus de 30.000 personnes.

Israel Aircraft Industries fut fondée en 1953 sous la désignation Bedek Aviation Company, cinq ans après la création de l’État d’Israël. Le pays étant en conflit armé avec les pays arabes voisins, elle travaillait en étroite collaboration avec l’Armée de l’air israélienne.

La Societé Bedek Aviation était dirigée par ce juif américain qui immigra en Israël , la société fournissait les services et du matériel pour tous usages de l’aéronautique, situé dans un hangar dans la plaine côtière du centre du pays. . Avec l’aide du premier Premier ministre d’Israël, David Ben Gourion, et de Shimon Peres alors Directeur Général du ministère de la Défense, il posa les fondations de l’industrie aéronautique israélienne.

Depuis les années 1950, Israel AIrcraft Industrie a développé un savoir faire et une maitrise dans la modification, la modernisation et d’amélioration d’avions et d’hélicoptères aussi bien civils que militaires ainsi que de moteurs et de systèmes électroniques que le monde entier envie à Israel.

Dans les années 1960 Israel AIrcraft Industrie, obtient la licence de fabriquer le Fouga Magister lui donnant ainsi assez d’expérience pour son premier avion entièrement Israelien l’ARAVA. Jusqu’a la guerre des 6 jours la France était le principal fournisseur de armée de l’air en Israel , mais une fois l’ambargo mis en place il fallait trouver d’autres solutions. Ce fut le début des programmes Nesher et Kfir.

Israel AIrcraft Industrie créa aussi une division Marine qui construit des vedettes de patrouilles Dvora et Super Dvora.

Le président israélien Shimon Pérès a rendu hommage ce samedi à Al Schwimmer, l’un des fondateurs de l’aviation israélienne, soutenant qu’il était “un homme et une légende” qui a fait l’impossible.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a rendu hommage ce dimanche au fondateur des forces aériennes israéliennes, Al Schwimmer

”Schwimmer a apporté une énorme contribution à la sécurité de l’Etat d’Israël, à la réussite et au développement de l’armée de l’air. Grâce à lui, l’armée de l’air d’Israël est devenue l’une des premières du monde. C’était un véritable sioniste, à l’égard duquel le peuple d’Israël a une grande dette”, a-t-il affirmé.

Né en 1917 à New York, Adolph William Schwimmer, surnommé “Al”, a secrètement acheté de vieux avions de guerre aux Etats-Unis pour les transférer illégalement dans des conditions rocambolesques en 1947 via la Tchécoslovaquie à la Haganah, l’armée juive clandestine en “Palestine” sous mandat britannique, antérieure à l’indépedence d’Israël en 1948.

Ces appareils ont constitué le noyau des forces aérienne de l’Etat naissant et contribué à sa victoire lors de la première guerre israélo-arabe. Véritable figure de légende en Israël, Al Schwimmer a commandé cette aviation de guerre, avant de créer par la suite les puissantes Industries aéronautiques d’Israël (IAI) dont il fut le PDG pendant près de deux décennies et qui emploient plus de 50.000 personnes.

Actuellement Israel AIrcraft Industrie fabrique aussi des drones et des systèmes spatiaux : satellite d’observation Ofek, satellite de communications AMOS et le lanceur Shavit.

En 1968 la compagnie employait 4 000 salariés, chiffre qui monta à 14 000 en 1970. Aujourd’hui Israel AIrcraft Industrie est le plus gros employeur du pays avec pres de 50 000 employés.

Nous apperenons encore ce dimanche q’un officier de l’armée israélienne, également commandant adjoint au sein d’une unité combattante, est décédé dans la base militaire de Tel Nof. Quelques heures avant le drame, le jeune homme, âgé de 22 ans, se plaignait de maux de tête.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*