| More

Le président israélien Shimon Pérès a entamé cette semaine une visite en Suisse et en Grande Bretagne, pour booster les relations économico-scientifiques avec ces pays.

La visite du président de Shimon vers la Suisse, puis vers l’Angleterre était consacrée à des entretiens politiques, scientifiques et économiques en faveur de l’Etat juif. Il a visité l’accélérateur de particules à Genève, où travaillent une centaine de chercheurs israéliens et il a rencontré la présidente de la confédération helvétique Micheline Carmi-Rey. A Londres, il s’est entretenu avec le Premier ministre David Cameron et il a assisté à différents évènements.

Les échanges économique ont occupé une grande place dans les discussions, lundi à Genève, entre la présidente de la Confédération helvétique Micheline Calmy-Rey et le président Shimon Peres. L’entretien a aussi porté sur la collaboration scientifique entre les deux pays.

Un accord entre l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l’université Hébraïque de Jérusalem pour une coopération dans la recherche sur le cerveau etait signé .La cérémonie s’est déroulé en présence du président israélien Shimon Pérès.

Le président israélien Shimon Pérès faisait partie de la pléiade de personnalités et de stars du grand écran et de la chanson qui ont participé le 30 mars au 80e anniversaire de l’ex-dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev, organisé au Royal Albert Hall, à Londres.

Il a affirmé dans son discours que M. Gorbatchev a changé l’Histoire et a toujours été un ami des juifs. A cette soirée de gala animée par l’actrice Sharon Stone, dont l’objet était de recueillir des fonds pour la Fondation Gorbatchev, se sont produits le chanteur Bryan Ferry et le compositeur russe de renom Valery Guerguiev.

Le Mercredi 16 mars 2011, le président de l’Etat Shimon Pérès s’est entretenu avec le Premier ministre ukrainien, Mikola Azarov, qu’il a accueilli officiellement à Jérusalem. Des discussions intensivement mené pour la création d’une zone de libre-échange et d’une avancée de la coopération dans les secteurs de l’agriculture et de la santé.

Le Premier ministre ukrainien a expliqué: «Nous nous intéressons à l’expérience et aux progrès scientifiques d’Israël, ainsi qu’à des investissements israéliens dans notre pays. L’Ukraine œuvre sans relâche pour attirer les investisseurs étrangers et s’investit elle-même pour améliorer le climat économique et les infrastructures adéquates. (…) J’en suis à mon deuxième jour de visite en Israël et j’ai été profondément impressionné par ce que j’ai eu le temps de voir. Israël pourra continuer à compter sur l’amitié de l’Ukraine.»

Pérès a remercié son invité: «Israël s’attèle à la tâche consistant à faire partager ses connaissances de tout son cœur, il ne s’agit pas de « business », mais de la preuve d’une véritable amitié. J’espère que les relations entre Israël et l’Ukraine se renforceront à tous les niveaux. Nous y voyons une amitié véritable.»

Le Premier ministre ukrainien a ajouté que depuis l’annulation du visa pour se rendre d’un pays à l’autre, le tourisme avait augmenté de 20%

Shimon Pérès rencontrera la semaine prochaine, à Washington le président Barack Obama. L’information parue dans les médias israéliens n’a pas encore été confirmée par la Maison Blanche.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*