| More

Dans un communiqué publié cette semaine à Dakar par son ambassade, l’Etat d’Israël se félicite de l’investiture du Président guinéen élu, M. Alpha Condé, suite aux premières élections démocratiques tenues dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Son excellence Mr Gideon Behar a adréssé un messgage au premier président démocratiquement élu dans ce pays depuis l’indépendance du pays en 1958 (1).

Qui en en effet aurait pensé il y a un an encore que la Guinée, après cinquante ans de dictature, élirait pour la première fois son président en la personne d’ Alpha Condé.

Israel, pour sa part, a salué ce qu’il appelle le retour de la Guinée sur la scène internationale.

L’Etat hébreu va explorer de nouvelles pistes de coopération avec ce pays africain. Avigdor Liebermann annonçait plusieurs fois que la politique israélienne se devait de prendre un virage sérieux, quant au soutien et à la collaboration avec les pays africains.

Le vice-ministre des Affaires étrangères a souligné l’intérêt d’Israël de s’engager à nouveau avec l’Afrique et souligné l’importance de l’Afrique à la politique étrangère israélienne et, comme en témoigne la visite du ministre des Affaires étrangères dans cinq pays africains en Septembre 2009.

C’est le MASHAV , le Centre de Coopération Internationale rattaché au ministère des Affaires étrangères, qui assure les réalisations israéliennes dans plusieurs domaines en Afrique.

La « Guinée Conakry » se trouve sur la côte atlantique de l’Afrique de l’Ouest. Elle possède de nombreuses ressources. La Guinée est le premier pays mondial pour ses réserves prouvées de bauxite, le deuxième derrière l’Australie pour la production. Le pays dispose également d’or, de fer, de diamants, de pétrole et d’uranium.

Ftouh Souhail

(1) Le pays accède à l’indépendance le 2 octobre 1958, et Ahmed Sékou Touré, en devient le président à 36 ans. Après la mort de Touré en 1984, le gouvernement intérimaire est rapidement renversé par Lansana Conté. Le capitaine Moussa Dadis Camara est placé en 1988 comme troisième président de la République de Guinée, poussé par les dignitaires de l’armée. En janvier de l’anneé derniére, Moussa Dadis Camara est renvoyé vers le Burkina Faso par le Maroc. Sékouba Konaté est alors reconnu Président de la transition. Depuis le 15 Novembre 2010, après la première élection présidentielle libre depuis l’indépendance en 1958, Alpha Condé est élu à la tête du pays.

Leave a Reply

*