| More

Le gouvernement a approuvé dimanche 27 mars 2011 la nomination du général de réserve Yaacov Amidror au poste de conseiller à la sécurité nationale. Il prendra ses fonctions le 1er avril prochain.

Le major-général (rés.) Yaacov Amidror est vice-président de l’Institut Lander, un centre universitaire à Jérusalem. Il a servi avec les Forces de défense israéliennes (FDI) pour 36 années, principalement dans Intelligence, spécialisée en planification stratégique, la lutte antiterroriste et la politique internationale.

Il a également été Senior Research Fellow à l’Institute for Middle East Research à Washington et à titre de conseiller à divers projets gouvernementaux. Le major-général Amidror est un directeur de Zim Integrated Services Ltd Livraison Il détient un BA de l’Université de Tel Aviv, une maîtrise en sciences politiques de l’Université de Haïfa, et divers autres diplômes et certificats des collèges FDI.

Le major-général (rés.) Yaakov Amidror, est aussi directeur du programme de l’Institut des affaires contemporain au Jerusalem Center for Public Affairs, ancien commandant du Collège de l’armée israélienne de la défense nationale et de l’état-major des FDI. Il est également ancien directeur de la recherche de l’armée israélienne et Division de l’évaluation, avec une responsabilité particulière pour la préparation de la Commission nationale d’évaluation du renseignement. En outre, il a servi comme secrétaire militaire du ministre de la Défense.

En 1973, il était jeune Lieutenant et avait tiré la sonnette d’alarme avant la guerre d’octobre de la même année qui fut un choc pour la société israélienne.

Le choc de la Guerre de Kippour a marqué Yaacov Amidror à tout jamais. Il développera par la suite un véritable sacerdoce au sein du Renseignement militaire où il s’est forgé une réputation d’alarmiste et d’hyper-sensible aux déploiements de forces de l’ennemi. Il est devenu un expert pour en interpréter les intentions. Cela lui vaudra des confrontations homériques fortes en décibels avec ses supérieurs, notamment avec le Général Yossi Peled alors qu’il était son subordonné comme officier de renseignement du commandement Nord à la fin des années 80.

Au début des années 70, il était jeune combattant dans l’équipe de reconnaissance du Régiment des parachutistes , avant de gravir les échelons dans cette unité d’élite.

Finalement le nom d’Amidror a été retenu au poste de Conseiller à la Sécrurité nationale. Ceci du fait de son passé d’analyste sans compromis des menaces stratégiques planant sur l’Etat d’Israel

Rappelons enfin que La nomination d’Eli Gabizon à la tête de l’administration pénitentiaire du pays a été annulée dimanche, selon un communiqué publié par le ministère de la Sécurité intérieure. Le chef de police du district de Jérusalem, Aharon Franko, a été choisi à sa place pour remplir cette fonction.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*