| More

tourismee

Le ministre israélien du tourisme (troisième à gauche) Uzi Landau, était de passage aux États Unis, la semaine dernière, pour faire la promotion de son pays au salon du National Religious Broadcasters (NRB) à Nashville (État du Tennessee aux USA).

Mr Landau était présent dans le Pavillon d’Israël à la Convention nationale des radiodiffuseurs religieux à Nashville à coté de Haim Gutin, le commissaire du tourisme pour l’Amérique du nord et du Sud (deuxième à gauche)

Fondée en 1944, la National Religious Broadcasters (NRB) est une association des diffuseurs engagés et des communicateurs chrétiens. Sa mission est de faire promouvoir l’excellence des médias et à défendre la liberté d’expression.

Malgre? les tensions ge?opolitiques qui ont secoue? la re?gion ces derniers mois, Israël a accueilli 3,53 millions de touristes en 2013, un record. Pour Uzi Landau, cet engouement est lié à la diversite? des activite?s propose?es et à la richesse du patrimoine israélien. Israël observe surtout une embellie du tourisme chrétien, une niche stratégique pour l’État hébreu. 

En Israël, les tourismes religieux, historique et culturel restent majoritaires.Les chiffres l’attestent : sur les 2,8 millions de touristes à s’être rendu en Israël en 2013, près de 55% se déclarent chrétiens, pour moitié catholiques, tandis que près de 28% des visiteurs étrangers se définissent comme des « pèlerins ». Avec un séjour moyen de plus de sept nuits et des dépenses d’environ 200 dollars par jour, le visiteur chrétien constitue une cible de choix pour les professionnels.

Au rang des principaux pays émetteurs figurent l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, l’Autriche, la Pologne, ainsi que la Russie, la Roumanie – orthodoxe – et le Nigeria – catholique et protestant. Les touristes chrétiens plébiscitent dans l’ordre la région de la mer Morte (68%), Tibériade (62%), Bethléem (60%) et Nazareth (56%).
CH2IENS J2RUSALEM

Depuis 2011, le ministère du tourisme a investi plus de 16 millions d’euros pour développer et restaurer les sites chrétiens. Il a par ailleurs consacré un budget de 700.000 euros pour promouvoir la journée internationale de la foi qui s’est déroulée le 17 novembre au Mont du Précipice de Nazareth, sous la houlette du patriarche latin de Jérusalem, Fouad Twal, en présence de quelque 7.000 pèlerins chrétiens.

La visite pontificale en Terre Sainte prévue les 25 et 26 mai prochains, ne devrait qu’amplifier le phénomène. Le ministre du tourisme, Uzi Landau, a récemment organisé des rencontrer avec le patriarche latin ainsi que son homologue grec orthodoxe, Théophile III, afin de renforcer leur coopération à l’occasion de la prochaine visite du pape François.  
Les enjeux sont de taille. En 2008, l’année de la visite en Terre Sainte du pape Benoît XVI, le tourisme religieux avait représenté le tiers des entrées sur le territoire israélien.

En Israël le touriste chrétien pourra trouver aussi toutes sortes de restaurants, assister a? un concert de l’orchestre philharmonique, pratiquer des sports extre?mes, faire du ve?lo dans le nord du Ne?guev, de?couvrir des vins… dont certains ont remporte? des prix internationaux !

Souhail Ftouh

(1) NRB 2014 s’est tenue au Gaylord Opryland Resort & Convention Center à Nashville, TN, le 22-25 février 2014. Pour plus d’informations, rendez-vous à www.nrbconvention.org.
National Religious Broadcasters
Christians-support-Israel-500x230

Leave a Reply

*