| More

Selon les données publiées ce lundi en Israel par le ministère de l’Education, les villes de Shoham et de Kokhav Yaïr arrivent en tête dans le classement des réussites au baccalauréat pour l’année 2010. En fin de liste : Bné Braq et Beitar Illit.

En Israel l’évaluation des résultats, des élèves comme des établissements, est nécessaire pour faire progresser l’école et que la bonne gouvernance permet d’accroître les performances des établissements scolaires et du système éducatif tout entier.
Depuis quelques années nous observons des performances excellentes pour Israël.

Dans les principaux classements des systèmes éducatifs dans les 36 pays et partenaires de l’OCDE. Israël y est très bien classé. Ce, malgré une immigration défavorisée et assez récente de plusieurs millions d’individus (à l’échelle du pays, qui plus est !).

Israël est dans le troisième groupe et en 9ème position mondiale devançant le Royaume Uni, l’Italie ou les USA par exemple dans le taux d’obtention d’un diplôme du secondaire.
Le Taux d’obtention d’un diplôme universitaire traditionnel est l’un des plus élevés au monde. Israël est en 15ème position mondiale, certes derrière le Royaume Uni ou l’Italie, mais devant les USA, l’Espagne, la Suisse ou l’Allemagne.

Dans les dépenses annuelles par élève des établissements d’enseignement du primaire au supérieur si les États-Unis (plus de 12.000 USD par élève), Israël est en 20ème position. Cette dépense est significative pour son économie (8% du PIB !) et le voit classé en premier pour la part du PIB consacrée aux Universités. !!!

Pour le nombre d’heures d’instruction cumulées pour les élèves âgés de 7 à 14 ans, Israël est en 5ème position mondiale, devançant la plupart des grands pays à l’exception de la France et de l’Italie. Ce résultat atteste un important investissement éducatif et va de pair avec les bons résultats obtenus sur les autres critères ici étudiés.

Israël prêt à dépenser pour la recherche scientifique deux fois plus que le monde arabe tout entier. Le montant total dépensé en Israël sur la non-recherche scientifique militaire est d’environ 9 milliards de dollars, selon les données de 2010.

Le magazine The Scientist a même classer deux instituts israéliens dans son palmarès des meilleurs lieux scientifiques (en dehors des Etats-Unis).

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a promis une révolution dans le domaine de l’éducation avec comme objectif de classer Israël dans les 10 premiers pays du monde, dans les 10 années à venir.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*