| More

 

Paul Besnainou, un jeune ingénieur issue d’une famille qui vient de la Tunisie, vient de lancer une nouvelle start-up qui propose des appartements avec services hoteliers.

L’application, développée en Israël, propose des locations saisonnières d’appartement de standing dans les principales villes du sud de l’Europe et d’Israël.

L’application Sweet inn, dirigée en Israël par Paul Besnainou, propose ainsi de combiner les avantages de la location d’appartements saisonniers à certains standards hoteliers.

Chaque appartement proposé à la location répond ainsi à des standards minimums : machine à café, literie de qualité, adaptateurs électriques, Wifi et décoration en rapport avec « l’esprit de la ville ».

Tous les appartements ne sont dédiés qu’à la location – ils ne sont pas habités par des particuliers – et forme un réseau de logements de standing, à travers un grand nombre de capitales européennes : Paris, Lisbonne, Bruxelles, Milan, Rome, Madrid, mais aussi Tel Aviv et Jérusalem.

Sweet Inn, une nouvelle application qui répond à un secteur hôtelier en pleine mutation

Le secteur de l’hôtellerie, toutes offres confondues, est en pleine mutation et se doit d’apporter des réponses aux attentes des différents segments de clientèle et aux nouveaux comportements des voyageurs. La recherche d’une expérience hyper locale, d’un séjour en dehors des codes habituels de l’hôtellerie reflète ces nouveaux comportements. Ce concept de Sweet Inn répond donc à ces attentes.

Sweet Inn propose ainsi de louer un appartement privé en bénéficiant de services hôteliers inclus : machine Nespresso, literie et linge d’hôtel, produits d’accueil, Wifi, consigne à bagages… Mais propose également des services disponibles à la carte : transfert depuis l’aéroport, smartphone local, ménage quotidien, pressing, livraison de petit déjeuner…

Plus globalement Sweet Inn continuera d’agrandir son réseau dans les villes où elle est déjà implantés : Paris, Rome, Barcelone, Lisbonne, Bruxelles, Jérusalem et Tel Aviv. Elle ouvrira également de nouvelles destinations en Europe, Milan ou Amsterdam prochainement et elle commencera à se développer sur d’autres continents.

Une autre innovation majeure est le concept du Lobby, qui est un lieu central dans la ville (2 rue de l’Amiral de Coligny à Paris) permettant aux clients d’y déposer leurs bagages, de profiter d’un business corner ou d’y rencontrer les équipes opérationnelles de cette firme israélienne.

Sweetin fait partie du réseau de la French Tech israélienne, l’écosystème de starts-up françaises fait d’entrepreneurs, d’investisseurs, d’ingénieurs, de designers, de grandes compagnies, parfois installées hors de France.

Avec pour ambassadeurs Jérémie Berrebi (Kima Ventures), Max Herzberg (Vidac Pharma), Michael Golan (Golan Telecom) et Fadi Swidan (Nazareth Buisness Incubator Center), ce réseau fête cette année son troisième anniversaire, et dispose d’une coquette enveloppe de 200 millions d’euros octroyés par le gouvernement français pour accélérer son développement.

Souhail Ftouh 

 

Leave a Reply

*