| More

medcin arabe

Dans le « sang » musulman il y a un paramètre dont on ne parle jamais : la frustration sexuelle. Sauf que cette frustration devient une circonstance aggravante si la victime est une personne vulnérable et que cette frustration se manifeste dans le cadre des fonctions d’un médecin.

Deux les plaignantes en Israël  ont porté plainte contre un médecin musulman, qui lors de l’examen médicale sur les deux jeunes femmes il a caressé leurs parties intimes et puis les a sodomisé sans leur demander leurs avis, en conclusion, elles ont été  violées par la force. Ce médecin travaille dans une clinique privée située dans la ville de Hadera, au nord d’Israël, dans le district de Haïfa. La ville est située à mi-chemin entre Haifa et Tel-Aviv.

Le salle du travail était au rez-de-chaussé. Passé la porte, on entrait directement dans la salle d’attente. Le médecin recevait dans la pièce du fond.  A gauche de son bureau, une porte donnait sur une petite salle d’examen, bien à l’abri des regards, une pièce bien tranquille.

Une des plaignante, âgée de 22 ans, qui avait une douleur de dos raconte qu’aussitôt rentrée dans la salle d’examen, le médecin  lui a sèchement demandé de se déshabiller. Elle a obéi et elle a enlevé son chemisier. “Non, tout ! Ton pantalon, ton soutien-gorge, ton slip” lui dit t-il.

Naïvement, comme beaucoup de jeunes filles, elle s’est exécutée sans  rien dire. Le médecin procède alors sans la prévenir à un examen gynécologique et il a abusé d’elles . Il n’a même pas examiné son dos…

L’adolescente voulait hurler mais elle ne pouvait pas elle était tétanisée et de plus il n’y avait personne dans la salle d’attente. Elle avait les yeux qui regardaient fixement le plafond pour ne pas affronter le regard pervers de son violeur.

Quand il a eu terminé son affaire, il lui a ordonné de ne pas raconter ce qui s’était passé et il a ajouté que personne ne l’a croirait. De plus elle a payé le viol comme une consultation médicale. Rien n’est gratuit !

Ce médecin musulman était connu pour son vice , car il a été arrêté il y a peu de temps dans un village du nom de Zarqa Jazer, et accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune fille de 17 ans juive lors d’un voyage en bus .La fille s’est endormit sur le siège du bus quand soudain, l’arabe la réveillé et s’est mis à l’embrasser tout en caressant les parties intimes.

Le médecin a été arrêté pour interrogatoire et traduit devant la  justice. La police soupçonne que d’ autres femmes ont été victimes de ce détraqué sexuel. La Cour de Hadera  a prolongé de trois jours l’arrêt de travail du médecin, mais l’enquête a été suspendue suite à des plaintes de malaises du docteur arabe qui a été transféré à l’hôpital pour des tests.

Pour rappel , la sodomie est une pratique courante chez les musulmans. Cela permet  aux demoiselles de demeurer vierges au mariage. Il faut noter que dans les sociétés où s’opère une ségrégation féroce entre les sexes et que les religions interdisent formellement tous rapports sexuels entre hommes et femmes avant le mariage,les jeunes femmes sont obligées de rester vierge jusqu’au mariage de peur d’être rejeter par leur famille ou bien de ne pas trouver un mari qui veuille d’elles. Bref souvent elles décident de pratiquer la sodomie tout en restant vierge !

Souhail Ftouh

Source :http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4403240,00.html

Leave a Reply

*