| More

 

Israël va participer  à un entraînement conjoint de ses services d’urgence, le premier en son genre, avec la Jordanie et à l’Autorité palestinienne ainsi qu’à trois pays européens.

Nommé MEFF (feu de forêt au Moyen Orient), cet éventement  devrait avoir lieu du 22 au 26 octobre en Jordanie et en Israël et inclura des équipes de secours venues d’Italie, de France, d’Espagne et de Croatie.

Selon le calendrier de l’exercice, ce dernier commencera en Jordanie avant que les entraînements sur le terrain ne débutent en Israël.

L’entraînement mettra les équipes de secours aux prises avec un feu de forêt dans la région de Carmel, similaire à celui qui avait fait 44 morts en 2010, ainsi qu’avec des incendies dans les villes de Yatir et Amatzia.

Au Kibbutz Lahav, dans le sud, les sauveteurs affronteront un feu menaçant les habitations du village avec des résidents piégés par les flammes. Dans la ville de Lod, dans le centre du pays, les forces pratiqueront des exercices de secours auprès d’habitants piégés dans un immeuble effondré suite à une explosion de gaz.

Cet entraînement sera l’occasion d’examiner la capacité de toutes les parties à coopérer dans des opérations de secours majeures, avec l’accent mis notamment dans la lutte contre les incendies, les secours en cas d’effondrement de bâtiments et autres situations d’urgence.

Le contingent d’Israël devrait inclure des sauveteurs des Services chargés des secours et de la lutte contre les incendies et des équipes militaires du Commandement intérieur.

La Jordanie enverra deux hélicoptères, 60 sauveteurs, 40 voitures de pompiers et 14 équipes médicales.

L’Autorité palestinienne devrait envoyer pour sa part deux canadairs, un avion de commandement et des avions de transport, ainsi que 15 sauveteurs et 40 voitures de pompiers. La France, l’Italie et la Croatie enverront chacune une équipe médicale et des équipes de secours et des canadairs.

En novembre 2016, en 5 jours, 630 incendies ont fait 180 blessés, 560 appartements ont été brûlés. Plus de 2.500 personnes ont fait face à 630 incendies dans tout le pays, en grandes parties, ces feux étaient d’origine criminelle.

 

Souhail Ftouh

 

Leave a Reply

*