| More

leonardo-fabbretti1

 

Les Israéliens qui s’empressent d’aller sauver l’humanité partout où la terre tremble, ou les vagues se détachent de la mer, se portent aussi volontaires pour aider des personnes partout dans le monde qui s’adressent à eux pour résoudre certains problèmes technologiques.

 

 

Un Italien a écrit  depuis  une dizaine de jours à Tim Cook, le patron d’Apple, pour lui demander de faire débloquer l’iPhone de son enfant, récemment décédé, afin d’en récupérer, en guise de souvenirs, les photos.

 

 

Après le refus d’Apple, le père s’est tourné vers les mêmes experts informatiques  israéliens auxquels a fait appel le FBI, lorsque le géant informatique américain a refusé de débloquer l’iPhone de l’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino (Californie).

 

«Ne m’enlevez pas la possibilité de garder des souvenirs de mon fils», a écrit dans un courriel à Tim Cook l’architecte Leonardo Fabbretti, dont le fils est décédé à l’âge de 13 ans d’un cancer.

 

 

Son fils Dama, adopté en Éthiopie en 2007, est mort en septembre 2015, après une série d’opérations et de cycles de chimiothérapie, suite à un cancer des os diagnostiqué en 2013.

 

«Je ne peux pas renoncer. Ayant perdu mon Dama, je vais lutter pour récupérer ses photos, pensées et écrits de ses deux derniers mois, prisonniers de appareil», a ajouté le père, qui a d’abord raconté son histoire au journal italien La Repubblica.

 

«J’avais offert à mon fils un iPhone 6 environ neuf mois avant sa mort, il l’utilisait tout le temps et il voulait que j’y aie accès, il avait ajouté mes empreintes aux siennes pour l’identification», a assuré M. Fabbretti à l’AFP.

 

«Malheureusement, cela ne fonctionne pas quand on éteint puis on rallume le téléphone», a-t-il précisé.

ihone6

Même si l’architecte affirme partager sur le principe la volonté d’Apple de ne pas débloquer ses appareils pour protéger les données privées de ses utilisateurs, «ils devraient offrir des solutions pour des cas exceptionnels comme le mien».

 

Fabbretti dit avoir contacté la société israélienne Cellebrite qui avait aidé le FBI à pénétrer dans l’iPhone de l’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino.

 

Selon l’architecte, cette société israélienne lui aurait proposé de tenter gratuitement de forcer l’iPhone de son fils pour lui permettre de récupérer les données.

 

Les gens du monde peuvent dire merci tous les jours à vous Israéliens grâce à qui ce pays existe. Un petit pays par la taille, un grand par les actions ….et les réussites.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Leave a Reply

*