| More


Le ministre israélien de la sécurité intérieure, Yitzhak Aharonovitch et sa femme (à droite) en visite officielle en Inde. Aharonovitch arbore si bien la couleur orange!

Le ministre de la Sécurité intérieure, Itzhak Aharonovitch, etait en visite depuis 31 le octobre 2011 en l’Inde où il a effectué une visite de travail d’une semaine destinée à resserrer les liens entre les deux pays. Il s’est entretenu notamment avec le chef de la diplomatie indienne ainsi qu’avec les ministres de l’Intérieur et de la Justice.

Les entretiens ont porté sur une variété de sujets dont la menace iranienne, la crainte que l’arsenal nucléaire pakistanais ne tombe dans de mauvaises mains ou la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme qui s’est nettement renforcée depuis les attentats de Bombay.

La Coopération Militaire et Sécuritaire Inde-Israël est entretenue par la régularité des visites entre les hautes responsables militaires et sécuritaires des deux pays.

Le 04 janvier 2010 selon la chaîne de TV arabe émettant des USA, Al Hurra, une délégation israélienne menée par le conseiller à la sécurité nationale, Ouzi Arad, etait en en Inde pour y rencontrer des responsables sécuritaires, et débattre notamment des menaces posées par Al Qaida en Afghanistan et au Pakistan, et des risques que des armes nucléaires ne tombent aux mains de terroristes.

A la demande des Indiens, cette visite avait été gardée secrète avant d’être révélée. La délégation était constituée de représentants des ministères de la Défense et des Affaires étrangères et des services de sécurité qui se sont entretenus avec de hauts responsables indiens.

Le Renforcement de la collaboration Indo Israélienne était à l’ordre du jour .L’Inde a développé une coopération étroite militaire et sécuritaire avec Israël. Abandonnant sa position de pays non aligné, elle s’est également inféodée à Washington. En faisant appel à l’armée israélienne et à ses forces spéciales pour solutionner militairement ses problèmes au Jammu et au Cachemire et avec le Pakistan.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*