| More

J’accuse tous les supporter des révolutions arabes, qu’elles se nomment printemps arabe ou révolution de jasmin par une envolée lyrique des médias occidentaux en mal de titres accrocheurs, de faire le lit de l’antisémitisme généralisé.

Messieurs qu’on nomme grands, vous avez applaudi debout sur vos sièges, les mouvements de protestations ayant aboutis à la chutes de dirigeants considérés comme des dictateurs dans les pays arabes. Ceux la même que vous embrassiez sur la bouche il y a peu en leur déroulant le tapis rouge dans vos chancelleries. Vous avez plébiscité les mouvements qui devaient conduire à la démocratie pour ces peuples soumis aux dictateurs. Vous avez même utilisé l’OTAN pour bombarder je ne sais quels objectifs militaires lybiens, en occultant les massacres de population en Syrie, les attaques répétées contre la communauté juive de Tunisie. Vous applaudissez des deux mains l’initiative palestinienne à l’ONU sans jamais prendre en compte la population israélienne qui vit depuis 63 ans dans un déni du droit à l’existence et qui a du son salut à sa volonté farouche de survivre face aux attaques de ceux que vous défendez aujourd’hui. Vous avez soutenu les flottilles pour Gaza. Vous n’avez eu aucune réaction aux multiples missiles envoyés par les terroristes du Hamas sur les populations civiles israéliennes.

Vous ne vous levez pas non plus contre les menaces du premier « sinistre » turc qui attise la haine contre Israël, au risque de déclencher une troisième guerre mondiale pour exiger d’Israël des excuses pour avoir défendu ses frontières en faisant, hélas, 9 morts. Ce premier « sinistre » turc qui ne montre aucune compassion pour les milliers de morts en Lybie, en Syrie ou ceux qui sont tombés sous la torture dans les geôles iraniennes sous la botte d’Ahmadinedjab, autre enfant de cœur de la scène politique qui vous manipule sur le bout de ses doigts . ..

Que ferez vous aujourd’hui pour protester contre les manifestations anti israélienne du Caire ?

Laisserez-vous s’installer cette haine génétique contre tout ce qui porte une étoile bleue aujourd’hui, jaune hier ?

Avez-vous admis la nécessité de faire disparaitre un peuple qui dérange ces populations arabes, et qui, quelque part, doit vous déranger aussi un peu ?

Serez-vous complice de ce crime contre l’humanité qui se prépare sous vos applaudissements ?

Vous avez choisi votre camp, mais votre mémoire est très courte. Vous êtes confronté aujourd’hui à l’invasion de vos campagnes par une immigration anthropophage qui dévore votre civilisation et qui se félicite de votre incapacité à protéger votre propre population. Vos campagnes fleurissent de minarets et de mosquées. C’est vrai, vous êtes le pays des droits de l’homme. Je pensais que c’était les droits de tous les hommes mais il me semble que dans cette définition, il y ait une hiérarchie, des hommes ayant plus de droits que d’autres. Mais qu’en est-il des devoirs de ces hommes ?

L’Ambassade d’Israël au Caire a été cette nuit sauvagement attaquée par des centaines de partisans de la démocratie que vous avez aidé hier à se libérer de Moubarak. Il y a pour le moment 1 mort et 450 blessés, bilan qui illustre la détermination et la haine de ceux que vous pensiez capable de sauver la paix et la démocratie. Vous ignorez dans vos journaux les 15 millions de juifs de part le monde blessés par ces attaques répétées contre Israël.

Quand sauverez-vous votre honneur en défendant ces juifs persécutés par des islamistes fanatisés ?

Vous prouvez encore une fois qu’Israël ne doit compter que sur elle-même pour assurer sa sécurité.

Il ne vous reste qu’une seule chance de sauvez le monde du chaos dans lequel les islamistes tentent de vous entrainer, dites NON à la déclaration unilatérale pour la création d’un autre état palestinien, proposée à l’ONU par Mahmoud Abbas allias Abbou Mazen, dans le flou le plus absolu.

L’acceptation de cette proposition serait synonyme de la fin des accords d’Oslo et surtout de la paix relative qui règne dans cette région qui s’embrasera dès le lendemain du vote que vous aurez cautionné.

Je vous accuse d’être responsable de ce qui va arriver demain. Je vous accuse d’avoir sacrifié Israël en particulier et la communauté juive du monde entier en général, à votre tranquillité électoraliste.

Je ne vous dis pas merci, vous devrez rendre des comptes à vos petits enfants qui vous jugeront pour les avoir abandonnés et trahis.

Mais Chuuuuuut, c’est Israël qu’on assassine !

Leave a Reply

*