| More

Le Hamas qui est placé sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis d’Amérique, de l’Union Européenne et du Japon reste le premier responsable de cette volanté de l’extermination des juifs en Israel. Le Hamas est une organisation terroriste qui ne menace pas seulement Israel mais le monde entier.

Né peu après le soulèvement palestinien, ou Intifada en 1987, le Hamas a, depuis sa prise du pouvoir par la violence, a causé la mort de centaines de palestiniens. Depuis que le Hamas a eu ma main haute sur la dans la bande de Gaza, cette région est devenue un sanctuaire pour le terrorisme.

Israël a évacué la bande de Gaza, en 2005, dans l’espoir que ce territoire devienne le berceau de la nation palestinienne en devenir. Cependant, l’organisation terroriste du Hamas s’est emparée du pouvoir. La bande de Gaza est devenue le fief des organisations terroristes qui harcèlent au quotidien les localités du sud d’Israël par des tirs de roquettes , missiles, obus de mortiers et autres engins meurtriers qui prennent indistinctement des centaines de milliers de civils israéliens en otage. Les responsables et les activistes du Hamas, qui pratiquent la terreur et utilisent la population civile palestinienne comme bouclier humain assument la responsabilité de leurs actions.

A Gaza, le Hamas a tué plus de personnes que l’armée israélienne n’y a éliminé de terroristes durant toutes ses opérations militaires d’auto-défense. Les Palestiniens, pris en otage dans la Bande de Gaza, souffrent le martyr en servant de bouclier humain dans une guerre qui leur est imposée par les milices islamistes du Hamas et leurs alliés de Damas et de Téhéran.

Le Hamas n’a cessé de faire pleuvoir roquettes et obus sur le sud d’Israël. Les terroristes arabes de Gaza ont tiré depuis vendredi dernier des centaines d’obus de mortiers en direction d’Israël, dans le désert du Néguev. Tous les obus visaient les populations civiles d’Israël.

Les milices palestiniennes ont désormais la possibilité de frapper plus en profondeur le territoire israélien, et peuvent arriver jusqu’à Kyriat Gat, Ashdod, et même la périphérie de Beer Shéva.

De vant cette situation , l’Etat d’Israël n’aura d’autres possibilités que de refaire ce qui c’est fais en janvier 2009, mais là, j’espère qu’ils iront jusqu’au bout, sans subir l’ingérence, la pression, des pays étrangers. Qu’Israël prenne garde, leur but est d’atteindre Tel Aviv, ils ne s’en sont jamais cachés, et si on les laisse faire, ils feront tout ce qu’il faut pour cela.

Malheureusement, Israël, n’est toujours pas entièrement maître de sa défense, puisque, avec une réelle mauvaise foi, dés qu’il y a une riposte un peu plus musclée d’Israël, le monde entier se met à hurler qu’on assassine les pauvres Palestiniens!!

La jeune garde du parti de l’Union Nationale (Ihoud Leumi) a manifesté, ce lundi soir, au gan Sakher de Jérusalem, pour exiger du gouvernement une action militaire afin d’anéantir la pouvoir du Hamas à Gaza. Le vice-président du parti, Yisthak Wasserlauf a déclaré que “le pouvoir du Hamas se maintient alors que des centaines de milliers d’Israéliens vivent dans la peur”.

Les responsables de la “guerre du cottage”, qui ont réussi à faire baisser le prix de ce produit, ont décidé de manifester leur soutien à la population de Sdérot, durement éprouvée, comme tout le sud d’Israël, par les bombardements des terroristes de Gaza. Ils ont organisé ce mardi à Sdérot une vente de lait au prix de 3,40 shekels au lieu du prix normal de 5 shekels. Sur les sachets de lait seront inscrits de messages de soutien et de solidarité.

Quelque 3000 personnes, essentiellement des chrétiens américains, ont assisté dimanche dernier à l’amphithéâtre de Césarée, au spectacle de 90 minutes organisé par le célèbre et animateur TV américain Glenn Beck. L’occasion pour le showman US de rappeler son attachement indéfectible à l’Etat d’Israël. Plus d’un millier de personnes ont participé ce mercredi à un meeting de soutien à Israël de l’animateur de télévision américain Glenn Beck dans la Vieille ville de Jérusalem.

La police de Jérusalem reste sur le qui-vive. L’état d’alerte maximal décrété dimanche est toujours en vigueur par crainte d’un attentat terroriste. Des barrages ont été dressés à toutes les entrées de la capitale, où des contrôles scrupuleux de tous les véhicules sont effectués. Des embouteillages monstres sont signalés autour de la capitale, au nord, en direction de Pisgat Zéev, et sur la route de Maaleh Adoumim. Des bouchons ont également ralenti la circulation sur la route 443 reliant Jérusalem à Modiin, et au sud, en direction du Goush Etzion.

Trois attaques se sont succédées le jeudi dernier dans le sud du pays. Les attentats auraient eu lieu à Ein Netafim, beer Ora et Tsomet Sayarim. Huit civils, un soldat et un policier ont été tués.

Tsahal a répliqué par une série de raid aérien qui a causé la mort d’une dizaine de terroristes Palestiniens, dont les chefs d’un mouvement auquel ces attaques étaient imputées. Israël a affirmé que les assaillants, qui ont frappé sur une route au nord de la ville d’Eïlat, étaient venus de la bande de Gaza via le désert égyptien du Sinaï

L’attaque contre Eilat est un “prétexte” qu’Israël a utilisé pour bombarder la bande de Gaza, a déclaré mercredi un des responsables terroristes du Hamas à Gaza, Mahmoud A-Zahar.

” Israël a bombardé la bande de Gaza, tuant 14 Palestiniens, en blessant des dizaines d’autres. Mais, à l’heure actuelle, Israël n’a pas publié de photos des assaillants (terroristes, ndlr), ni les photos des victimes israéliennes. Donc, nous ne connaissons pas leur identité, et ignorons d’où ils viennent”, a précisé A-Zahar.

En Israel on parle que l’’état de la femme touchée de façon critique par le tir de roquette du week-end sur Béersheva, s’est amélioré. Il est jugé stable. Elle est toujours soignée dans le service de soins intensifs de l’hôpital Soroka de la ville, et respire par ses propres moyens. Quatre autres blessés par les tirs de roquettes sont toujours hospitalisés. Leur état n’inspire pas d’inquiétude.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*