| More

Le chanteur et producteur gallois, John Cale, ex-membre du groupe Velvet underground fin des années 60, donnera un concert ce soir à Tel-Aviv.

Il a enregistré dernièrement la chanson ”Halelouia” de Léonard Cohen. Cet auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste et producteur gallois, aujourd’hui âgé de 70 ans, démarre en 1970 une carrière solo, après son passage au Velvet underground. Si ses travaux les plus connus sont orientés vers le rock, il aborde tout au long de sa carrière de nombreux styles musicaux différents. Il a également collaboré avec de nombreux artistes dont : The Modern Lovers, Patti Smith, The Stooges, Brian Eno, Terry Riley, Nick Drake ou encore Phil Manzanera.

Il fut membre du groupe Velvet Underground de 1965 à 1968 puis démarra en 1970 une carrière solo. Si ses travaux les plus connus sont orientés vers le rock, il aborda tout au long de sa carrière de nombreux styles musicaux différents.

John Cale est né le 9 mars 1942 à Crynant, au sud du Pays de Galles, sa langue maternelle est le gallois. Très tôt, il montre de bonnes dispositions pour la musique, il est envoyé au Goldsmith College de Londres pour une formation classique, il étudie l’alto, le piano et la guitare. En 1963, il décroche la bourse Leonard Bernstein qui lui permet d’intégrer le conservatoire Eastman à Tanglewood, dans le Massachusetts, pour y apprendre la composition moderne. Six mois plus tard, il s’installe à New York où il rencontre notamment John Cage avec qui il participe (ainsi que d’autres pianistes) à la création des Vexations d’Erik Satie, une performance musicale qui dure 18 heures.

La rencontre entre Cale et Reed donne naissance au Velvet Underground en 1965. Après des retrouvailles lors d’un concert improvisé à la Fondation Cartier à l’occasion d’une exposition consacrée à Andy Warhol, en 1990, Le Velvet Underground se reforme pour une tournée en 1993. Cette nouvelle formation comprend Cale, Reed, Maureen Tucker et Sterling Morrison. Un album en est tiré : Live MCMXCIII.

En 1999, il donne un concert à Cardiff à l’occasion des festivités données pour la création de l’Assemblée Nationale du Pays de Galles. Plus récemment en 2010, il a fait un concert à la Salle Pleyel à Paris, où il jouait son mythique album, Paris 1919, avec l’Orchestre national d’Île-de-France. En 2011, Cale sera en tournée française à partir du mois d’octobre4. Une autobiographie intitulée What’s welsh for zen ? est sortie aux éditions Au Diable Vauvert.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*