| More

L’ambassadeur israélien au Caire, sa famille, ainsi que des employés de l’ambassade ont été évacués samedi après que des Egyptiens ont détruit un mur de protection et sont entrés dans le hall du bâtiment hier soir.

Des manifestants égyptiens sont parvenus à atteindre le hall d’entrée du bâtiment, a rapporté un responsable vendredi soir.

L’incident a débuté lorsque près de 1000 personnes ont attaqué un mur récemment construit à l’extérieur de l’ambassade israélienne au Caire et destiné à protéger le bâtiment. Utilisant des marteaux et une grande barre métallique (comme bélier), les manifestants ont réussi à partiellement détruire le mur, qui fait environ deux mètres de haut.

L’ambassadeur israélien, Itzhak Levanon, sa famille et le personnel de l’ambassade se sont précipités vers l’aéroport du Caire et ont pris un avion pour Israël, selon la télévision d’Etat égyptienne et des responsables aéroportuaires.

La télévision d’Etat a également indiqué que Levanon a rencontré un général du Conseil des Forces armées égyptiennes avant son départ, et que l’ambassadeur semblait « « anxieux et même paniqué. »

Levanon était récemment retourné au Caire après des vacances en Israël, alors que les manifestations devant l’ambassade faisaient rage depuis le mois dernier.

Un diplomate a été maintenu à l’ambassade israélienne au Caire après l’évacuation de l’ambassadeur et d’employés, et ce afin de poursuivre le travail. Il s’agit du consul chargé des affaires nationales, YItzhak Levanon.

Selon le ministère égyptien de l’Intérieur, au moins 450 manifestants ont été blessés devant l’ambassade israélienne au Caire hier.

Au moins deux véhicules de police ont été incendiés samedi matin par des manifestants devant l’ambassade israélienne au Caire, rapporte un témoin.

Quatre personnes ont été arrêtées vendredi par les forces égyptiennes au moment où des protestataires ont détruit un mur de protection à l’ambassade israélienne et sont parvenus à entrer dans le bâtiment, selon le journal Al Masry Al Youm.

L’armée égyptienne était intervenue aux côtés de la police pour calmer les manifestations. La télévision d’Etat, citant un responsable du ministère de l’intérieur, a dit que « des mains étrangères » étaient derrière les violences.

Un manifestant égyptien est parvenu vendredi soir à retirer le drapeau accroché à l’ambassade israélienne au Caire après que des protestataires ont détruit un mur de protection devant le bâtiment.

Le mois dernier, les Égyptiens ont organisé d’énormes manifestations devant l’ambassade et ont appelé à l’expulsion de l’ambassadeur israélien après la mort accidentel de policiers égyptiens par l’armée israélienne.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*