| More

À moins de dix jours du premier scrutin législatif depuis le départ d’Hosni Moubarak, l’ambassadeur israélien Yitzhak Levanon, est de retour au Caire.

Selon un responsable de l’aéroport du Caire, l’ambassadeur d’Israël en Egypte, Yitzhak Levanon, a regagné le Caire ce dimanche 20 novembre 2011 plus de deux mois après avoir quitté la capitale égyptienne à la suite d’une violente manifestation contre son ambassade. “M. Levanon est arrivé dimanche matin tôt par un vol de la compagnie Turkish Airlines depuis Istanbul”, a précisé ce responsable.

Selon le ministère des Affaires étrangères, Yitzakh Levanon, l’ambassadeur israélien est en visite au Caire pour deux jours afin de faire ses adieux à ses relations.

L’ambassadeur israélien au Caire, sa famille, ainsi que des employés de l’ambassade ont été évacués le 10 septembre 2011 après que des Egyptiens ont détruit un mur de protection et sont entrés dans le hall du bâtiment. La faute de ces incidents serait à mettre sur le dos des Frères Musulmans qui ont lancé une fatwa, le 9 septembre dernier pendant la prière de vendredi L’ordre était d’aller tuer « Yitzhak Levanon, l’ambassadeur d’Israël, et de massacrer tous les israéliens qui se trouvent sur le sol Égyptien ».

L’Ambassade d’Israël au Caire a été sauvagement attaquée par des centaines de partisans des des Frères Musulmans. Un journal égyptien avaité révèle que les manifestants à l’origine de l’attaque de l’ambassade d’Israël au Caire auraient été payés.
Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a indiqué à la suite des violentes émeutes devant l’ambassade israélienne au Caire, qu’Israël restera attaché à l’accord de paix avec l’Egypt.

Le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Refael Barak, s’est rendu au Caire il y’a quelques jours pour discuter avec des hauts responsables de la diplomatie et des Renseignements généraux égyptiens du retour d’un ambassadeur israélien en Egypte, Itzhak Levanon.

Selon des sources égyptiennes les relations entre les deux pays se sont “réchauffées” considérablement ces derniers temps.

L’Egypte reste pour l’instant intéresser à préserver ses relations avec Israël. Il est difficile d’imaginer que l’Egypte veuille perdre son influence politique et diplomatique sur la question israélo-palestinienne. Les accords de paix signés avec Israël lui confèrent une position clef dans n’importe quel règlement futur ou avancée du processus de paix.
Entre Jérusalem et le maréchal Tantawi, leader du gouvernement provisoire, les relations sont très bonnes .Israël cherche à aider l’Egypte à mettre en place un Gouvernement démocratique et Moderne afin de consolider le bon voisinage et la coopération.

L’Egypte a indiqué qu’elle allait reprendre le transfert de gaz vers Israël et la Jordanie.Le transfert de gaz égyptien vers Israël a repris, ce dimanche via les gazoducs de la compagnie Netivei Gaz qui le transporte vers les centrales électriques de la Compagnie d’électricité. L’approvisionnement en gaz égyptien avait été interrompu la semaine dernière, à la suite d’un nouveau sabotage du gazoduc dans le Sinaï. Notons que ici que les Frères musulmans égyptiens avaient réclamé 11 septembre 2011 une “révision” des relations avec Israël et l’arrêt des livraisons de gaz égyptien à Israël.

L’Égypte depuis l’éviction de Moubarak, février 2011, est instable. Le souffle de la contestation face à l’armée ne faiblit pas à moins de dix jours du premier scrutin législatif depuis le départ d’Hosni Moubarak.

Deux manifestants sont morts et plus de 750 ont été blessés au cours de violents affrontements entre police et manifestants. Des médecins ont successivement annoncé la mort d’un jeune homme de 23 ans, qui a reçu une balle dans la poitrine au Caire, puis celle d’un autre jeune, âgé de 25 ans, touché par une balle en caoutchouc à Alexandrie.

Le gouvernement égyptien a appelé à la “raison” après les affrontements meurtriers entre manifestants et force de l’ordre au Caire samedi, dans un communiqué lu dans la nuit à la télévision publique. “Ce qui se passe depuis ce matin est dangereux et a un impact direct sur la marche du pays et de la révolution”, a affirmé le gouvernement dans ce texte, faisant allusion aux violents affrontements qui ont fait samedi 2 morts au Caire et à Alexandrie.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*