| More

Le ministre israélien de l’Intérieur Eli Yishaï a indiqué ce dimanche que le prix Nobel Gunther Grass n’est pas le bienvenu en Israël après la publication de poêmes dans lequel l’ancien SS a déclaré sa haine d’Israël. Le ministre a conseillé à l’écrivain de diffuser ses oeuvres en Iran où il sera bien accueilli.

Cette semaine, un haut responsable iranien a fait l’éloge prix Nobel de littérature Günter Grass pour son poème critiquant Israël, en déclarant qu’il avait magnifiquement réalisé sa responsabilité humaine et historique.

Le ministre Iranien adjoint de la Culture Javad Shamaqdari dit dans une lettre que la révélation par le poète de la “vérité peut éveiller la conscience silencieuse” de l’Occident. Une copie de la lettre a été postée samedi sur l’agence de presse semi-officielle Fars.

Les traditionnelles “marches de Pâques”, manifestations pour la paix organisées dans toute l’Allemagne, ont réuni samedi plusieurs milliers de participants, certaines apportant leur soutien à Günter Grass, en pleine polémique sur un poème de l’écrivain critiquant Israël. M. Grass, 84 ans, avait reproché à Israël dans son poème de menacer la paix mondiale.

Les prises de position de Grass, dans ses ouvrages ou dans les médias, ont souvent déclenché des polémiques. Farouchement antilibéral, il a toujours voulu se forger une figure de moraliste. Après la chute du mur de Berlin, il s’oppose à la réunification allemande pour « préserver l’héritage socialiste » de la République démocratique allemande.

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, il déclare que la « réaction » américaine orchestre beaucoup de tapage « pour trois mille Blancs tués ».

En 2006, lors de l’affaire des caricatures de Mahomet, Grass fustige « l’arrogance de l’Occident » et son « mépris de la culture musulmane »

Le 2 avril 2012, il publie dans le journal munichois le Süddeutsche Zeitung un texte en prose intitulé « ce qui doit être dit » dans lequel l’écrivain accuse Israël de menacer la paix mondiale tout en prenant la défense de l’Iran.

L’ecrivain antisémite et xénophobe G. Grass sera probablement refoulé d’Israel si il tentera d’entrer dans le pays. En septembre 2010 , Mairead Maguire, célèbre militante de l’Irlande du Nord et Pro-palestinienne qui a reçu aussi le prix Nobel de la paix en 1976, a été refusée en d’entrée en Israël.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*