| More

Le gouverneur de la Banque d’Israël Stanley Fischer sera candidat au poste de directeur général du Fonds monétaire international, rapporte la chaîne TV 2.

Le ministre israélien des Finances, Youval Steinitz, a exprimé son soutien à la candidature du gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fischer, à la direction du Fonds monétaire international (FMI). Cette candidature ”est en soi un certificat honorifique pour l’Etat d’Israël et son économie”, a-t-il estimé.

Youval Steintz a salué la candidature de Stanley Fischer, gouverneur de la Banque d’Israël, au poste de directeur général du Fonds monétaire international (FMI). “Le poste de directeur du FMI va à M. Fischer comme un gant, aussi bien en raison de son éducation et de l’énorme expérience qu’il a acquise au sein du FMI, la Banque mondiale, que des six ans au cours desquels il est devenu un atout pour l’économie israélienne en tant que gouverneur de la Banque centrale”, a affirmé le ministre israélien des Finances Youval Steinitz dans un communiqué.

La ministre française des Finances Christine Lagarde qui a déjà obtenu le soutien de l’Egypte et de l’Indonésie pour sa candidature à la tête du Fonds monétaire international (FMI).

Christine Lagarde s’est déclarée “particulièrement confiante” sur ses chances de prendre la tête du Fonds monétaire international (FMI) après les différents entretiens qu’elle a eu en Egypte (ce pays compte un représentant parmi les 24 membres du Conseil d’administration du FMI, ndlr). Elle s’est refusée à commenter la candidature de l’Israélien Stanley Fischer. .

Madame Lagarde n’a pas souhaité commenter la candidature la candidature déposée samedi par le gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fischer, qui s’ajoute à celle du Mexicain Agustin Carstens.

M. Fischer “a une expérience du passé comme numéro deux américain au sein du Fonds et voilà”, a-t-elle affirmé, en ajoutant que “chacun est libre de présenter une candidature”. Le fait d’être Américain pourrait constituer un handicap pour Stanley Fischer car il est de tradition, jusqu’à présent, que la direction du FMI revienne à un Européen tandis que la présidence de la Banque mondiale (BM) est confiée à un Américain.

Le ministre des Finances Youval Steinitz a indiqué de sa part que les chances de Stanley Fischer, le gouverneur de la Banque d’Israël, d’accéder à la direction du Fonds monétaire international (FMI) ne sont pas “brillantes” en raison de son âge et car le poste est de nature “politique”. En plus, sa nationalité israélienne complique ses chances d’obtenir l’investiture auprès du monde arabe ou des pays en voie de développement.

Toujours à propos du Fonds monétaire international (FMI) a été la cible d’une attaque informatique. “Le Fonds est totalement opérationnel”, a assuré son porte-parole David Hawley, indiquant qu’une enquête est en cours sur cet incident. D’après un expert en sécurité informatique qui a travaillé avec le FMI et la Banque mondiale, l’objectif était d’installer un logiciel espion dans le système informatique du FMI qui aurait permis à un État d’avoir une “présence numérique interne” sur le réseau.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*