| More

Raymond Kelly, responsable des forces de police de New York a déclaré que la sécurité serait renforcée sur les sites religieux à travers la ville pendant la fête juive de Pâque.

Le terrorisme islamique reste en tête des menaces les plus importantes dans la ville de New York qui abrite la deuxième communauté juive du monde après celle d’Israël.

A l’approche de fête, la police fédérale américaine (FBI) et le département américain de la Sécurité intérieure (DHS) ont émis des avertissements quant à de possibles menaces terroristes les autorités américaines.

Les autorités fédérales américaines et celles de New York ont ouvert une enquête sur l’origine et la signification d’un graphique qui a fait lundi son apparition sur Internet et qui pourrait constituer une menace d’attaque d’Al-Qaïda visant la métropole financière.

Le graphique suspect est composé d’un cliché stylisé de la silhouette des immeubles new-yorkais superposé d’une légende à la Hollywood affirmant “ALQAIDA – bientôt de retour à New York”. Selon Paul Browne, porte-parole de la police new-yorkaise, ce mystérieux graphique a été mis en ligne sur une poignée de forums en langue arabe d’Al-Qaïda et il est toujours visible en ce moment. Il figure dans la section “Art et design” d’un site radical.

Le Département de la police de New York (NYPD) a placé sur sa liste noire de terroristes internationaux comme le Saoudien Saleh al-Qaraoui, haut responsable présumé du groupe islamiste libanais des “Brigades Abdallah Azzam”.

Les Etats-Unis ont aussi placé sur leur liste des terroristes présumés les plus recherchés le chef d’un groupe pakistanais accusé d’avoir perpétré les attentats de Bombay en 2008, promettant jusqu’à 10 millions de dollars pour sa capture, indique un site gouvernemental américain.

Hafiz Mohammad Saeed, fondateur et leader du Lashkar-e-Taïba (LeT) et qui apparaît régulièrement en public au Pakistan, est désormais l’homme le plus recherché au monde par Washington après le chef égyptien d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri (jusqu’à 25 millions de dollars de récompense), avec notamment le chef des talibans afghans mollah Omar (10 millions de dollars également).

Plus de Dix ans après les attentats du 11 septembre, le groupe Al-Qaïda cherche à provoquer une nouvelle attaque terroriste menée à l’échelle des attaques meurtrières du World Trade Center.

Selon Janet Napolitano, ministre de la Sécurité intérieure des Etats-Unis, “il n’y a pas d’information crédible et précise” sur un projet d’attentat d’al-Qaida pour le moment.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*