| More

De hauts représentants de la chaîne française de cosmétiques Sephora sont arrivés cette semaine pour une première visite officielle en Israël, afin d’examiner les collaborations avec des entreprises israéliennes de cosmétiques.

La visite a été initiée par l’Israel Export Institute et l’attaché commercial de l’ambassade d’Israël en France.

Patrice Brosson, vice-président de Sephora et Stephanie Sheperis, chef des achats de la chaine de cosmétiques pour la France, ont rencontré 15 entreprises israéliennes qui fabriquent et commercialisent du maquillage, des parfums, des soins cosmétiques divers et des accessoires.

Sephora est intéressé par des entreprises israéliennes innovantes, tant en termes de matières premières et de technologies de production comme Chic industries cosmétiques, Viola Pharma, Michel Mercier, Kamedis, B4U, CTS, Moraz, Minus 417, Nature Scent et d’Ein Gedi Beauté.

Que Sephora fasse travailler les entreprises de cosmétiques israélienne est une bonne nouvelle et contribue à la croissance commerciale israélienne ! Dans ce groupe il n’y a AUCUNE place au lyrisme et à la sympathie. Les affaires étant les affaires ils ont trouvé en Israël dans cette branche d’activité un savoir faire et un professionnalisme ainsi que des laboratoires de recherche à la pointe de la technologie et c’est cela qui prime.

Sephora, propriété de Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH), commercialise déjà les produits des entreprises israéliennes AHAVA, ICG, Tweez Mineral Flower. Sephora exploite 269 magasins en France et plus de 1.400 magasins dans 27 pays, y compris la Chine, le Canada, les États-Unis.

En 2009, les ventes de Sephora ont totalisé environ 1 milliard d’euros, et en dépit de la crise financière mondiale, les ventes de la chaîne ont augmenté de 60% au cours des cinq dernières années.

Le nom de l’entreprise est une combinaison de Séphora, la femme de Moïse dans le livre de l’Exode, et du terme “sephos”, qui signifie beauté en grec ancien. Selon les chiffres de l’institut israélien des exportations, quelque 100 entreprises de cosmétiques exportent leurs produits à l’étranger depuis l’Etat Juif. Les exportations de l’industrie des cosmétiques et parfums ont généré environ 485 millions de dollars en 2010 – une hausse de 16% par rapport à 2009.

Juste un peu d’histoire biblique : Séphora ou Tsippora (hébreu Sippôra(h) : petit oiseau), en arabe Safûra, est l’épouse de Moïse et fille de Jéthro, le prêtre des Madianites.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*