| More

Pour la première fois de son histoire, la communauté juive canadienne met en place des équipes de sécurité pour contrecarrer les menaces antisémites. Ces services de sécurité seront organisés et pilotés par le Centre des affaires israéliennes et communautaires juives, un lobby juif canadien, afin de protéger les citoyens juifs et les lieux fréquentés par la communauté juive.

Le dispositif sera mis en place parallèlement et en coordination avec les services de police locaux. D’abord mis en place à Toronto, qui héberge la plus large communauté juive au Canada, il sera étendu par la suite aux autres communauté juives du pays.

A la tête de toute l’opération se trouve Doron Horowitz, ancien soldat des forces israéliennes, israélien de nationalité, et qui gère déjà les services de sécurité du Centre des affaires israéliennes et communautaires juives. “La communauté juive est la seule au Canada a établir ainsi un service de sécurité indépendant de celui de l’état.”

Le Centre de sécurité communautaire (CSN) qu’il dirige invite tous les Canadiens juifs âgés entre 20 et 50 ans à rejoindre ses équipes. Parmi eux, 25 seront sélectionnés sur la base de leurs aptitudes physiques et psychologiques.

Avant de commencer leur activité, les volontaires seront soumis à un entrainement physique et professionnel, comprenant l’aptitude au combat, l’identification des comportements et des objets suspects, et les actions préventives comme l’inspection de lieux publics avant un rassemblement etc.

Les volontaires patrouilleront et surveilleront les établissements et bâtiments juifs : écoles, synagogues, musées, crèches, etc. La sécurité sera renforcée pendant les vacances religieuses et la nuit.

Les volontaires n’auront pas d’uniformes et ne porteront pas d’armes. Selon Horowitz, le projet est mis en place en partenariat avec les force de polices. « Nous ne sommes pas une police de substitution » déclare-t-il.(…)

La communauté juive canadienne, — 300.000 personnes environ — a souffert par le passé de l’antisémitisme entre les deux guerres mondiales. Un rapport récent du B’nai B’rith sur l’antisémitisme au Canada parle de 1300 incidents antisémites en 2010, un chiffre en augmentation. Un autre rapport parlementaire évoque lui une montée de l’antisémitisme et du sentiment anti-israélien., particulièrement, dans les universités.

Selon Horowitz, la communauté juive est la seule au Canada a établir ainsi un service de sécurité indépendant de celui de l’état. « Nous entrons dans une période de menace potentielle ».

Les Juifs canadiens sont la quatrième plus grande communauté juive du monde. Le
recensement effectué en 2001 indique qu’il y a 350 000 Juifs vivant au Canada mais certaines estimations placent leur nombre à plus de 400 000 citoyens.

Bien qu’ils soient une petite minorité, les Juifs ont été importants pour le développement de la culture canadienne depuis le Traité de Paris de 1763. Ils se sont illustrés dans toutes les sphères d’activité humaine de la société.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*