| More

La Corée du Sud vient de commander aux industries militaires israéliennes (Israël Aerospace Industries) un système de pointe dans les techniques d’entraînement au combat de l’aviation (1).

Le système EHUD Autonome Air Combat Maneuvering Instrumentation est monté sur l’extrémité de l’aile d’un avion de chasse à l’entraînement. Il permet des formations conjointes entre forces aériennes, terrestres et navales par le biais de simulation virtuelles. Parfait pour l’entraînement.

IAI a déclaré avoir décroché un contrat de 35 millions de dollars pour la version la plus avancée de sa technologie. Les officiels de la Corée du sud souhaiteraient améliorer considérablement le niveau de formation des soldats qui seront entraînés par ce biais.

En septembre 2011, Israël et la Corée du Sud signent aussi un autre contrat d’armement de 43 M$ .Séoul a conclu l’achat de missiles de l’entreprise sécuritaire israélienne Rafael, pour un montant de 43 millions de dollars. Les armes serviront à étoffer le dispositif de défense à la frontière avec la Corée du Nord. Selon un responsable sud-coréen, le contrat a été signé en juillet 2011. Les missiles seront déployés dans des îles en mer Jaune d’ici fin 2011. Quatre soldats sud-coréens avaient été tués dans ce secteur par l’armée du Nord, en novembre 2010.

La société Rafael est une référence en armement et son nouveau système anti-roquettes, « la Pointe NLOS », est un système de missile polyvalent inédit, avec un pouvoir électro-optique qui permet une liaison de transmission sans fil en temps réel jusqu’à 25 kilomètres, mais celui-ci peut surtout frapper des cibles cachées. Constatant qu’elle était démunie face à l’artillerie côtière dissimulée par la Corée du Nord, Séoul a donc décidé de déployer ses missiles d’ici fin 2011 sur des îles de la Mer Jaune situées entre la Chine et les deux Corées.

Israël est le principal fournisseur d’armes de la Corée du Sud .Ces dernières années, les relations entre Israël et la Corée du Sud se sont resserrées. Cela s’est manifesté récemment par une grosse commande sud-coréenne de technologies fabriquées par les industries sécuritaires israéliennes. Elisra, filiale de Elbit systems, a reçu en 2010 un budget de 11 millions de dollars pour fournir des systèmes de combat électroniques à l’armée sud-coréenne. En 2009, Elisra a reçu 25 millions de dollars pour fournir des radars et autres produits. Dans une interview au journal Newsweek, un haut responsable sécuritaire sud-coréen a indiqué que Séoul a l’intention de faire d’Israël son principal fournisseur d’armes. Selon lui, les menaces auxquelles Israël est confronté sont similaires à celles pesant sur la Corée du Sud : les roquettes et missiles d’artillerie que la Corée du Nord lance sur le Sud.

Ftouh Souhail

(1) Lien :http://israelmatzav.blogspot.com/2011/11/korean-aerospace-may-get-huge-defense.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Leave a Reply

*