| More

Pendant Hol Hamoed Pessah, les israéliens et les touristes ont l’habitude de sortir pour profiter des quelques jours de vacances. Le Keren Kayemet LeIsraël (KKL) indique que de 200.000 promeneurs israéliens ont pris d’assaut les parcs et forêts entretenus par ses soins.

L’affluence est similaire à celle de Yom Haatsmaout (jour de l’Indépendance) qui est traditionnellement consacré aux grillades et pique-niques.

A Tel-Aviv, le parc Hayarkon et le Ganei Yehoshua ont fait le plein de familles venues pour pique-niquer. Mais les sites préférés des Israéliens étaient surtout la Réserve Banyas, les jardins Hashlosha, la forêt de Birya, le Mont Gilboa, le Jourdain et la vallée de la Hula.

Pessah, la Pâque connu sous le nom en anglais, est une fête juive du printemps commémorant l’exode des Hébreux d’Egypte et leur libération de l’esclavage. Pendant huit jours de Pessah. Pessah, la fête de la Libération, est aussi la fête de l’enfant.

« C’est l’enfant qui ouvre nos yeux sur le sens profond de Pessa’h : en nous sortant d’Égypte pour faire de nous Son peuple élu, D.ieu nous libéra de tous les esclavages et de toutes les soumissions de tout temps. » dit Rabbi de Loubavitch.

Cette fête permet de retrouver la tradition juive de l’amour de Dieu et d’autrui comme commandements essentiels, reprit ensuite par Hillel dans le Talmud.

Il est dit : “Dans chaque génération, chaque juif doit se considérer lui même comme étant personnellement délivré d’Egypte”. Cela nous enseigne que Pessah porte toujours un message actuel pour chaque juif.

Les fêtes de Pâque au kibboutz constituaient un événement assez singulier, du point de vue d’un juif orthodoxe du moins.Rassemblés dans une salle aux dimensions palatiales, tous les membres du kibboutz, les volontaires et les étudiants de l’Oulpan commémoraient le miracle de la délivrance du peuple juif du joug égyptien.

Le président Shimon Pérès s’est rendu ce dimanche matin chez le rav Ovadia Yosef, chez le Grand rabbin ashkénaze le Rav Yona Metzger et chez chez le Grand rabbin sépharade le Rav Shlomo Ammar pour une traditionnelle visite de courtoisie à l’occasion de Pessah la Pâque juive.

Le président a rencontré aussi Esther la femme de Jonathan Pollard alors que l’état de santé de ce dernier s’est dégradé ces derniers jours. Pollard a été hospitalisé vendredi et sa femme a demandé au président israélien d’insister auprès de son homologue américain pour qu’il le grâcie.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le chef d’état-major Benny Gantz se sont entretenus vendredi après-midi juste avant l’entrée de la fête de Pessah, à l’issue d’une réception donnée our des centaines de soldats solitaires à Guivat Olga. Le chef d’état-major et sa famille ont poursuivi vers la frontière nord où ils ont passé la veillée du Séder avec la brigade Efea de parachutistes.

Le président américain Barack Obama a célébré vendredi soir le Séder (veillée) de Pessah (Pâque juive) avec le personnel juif de la Maison Blanche et des amis, poursuivant ainsi la tradition qu’il a établie. La Maison Blanche a publié des photos montrant Obama, sa femme Michelle et d’autres invités dînant ensemble pour marquer cette fête juive.

Depuis 2009, Barak Obama a décidé de célébrer Pessah’ à la Maison Blanche en compagnie de ses collaborateurs juifs les plus proches et vendredi dernier, il n’a pas dérogé à la tradition…

Le président Obama a même transformé le célèbre dicton qui clôture la fin du seder « l’année prochain à Jérusalem » en « l’année prochain à la Maison Blanche ! » Depuis, Le président américain s’est promis de célébrer tous les ans pessah à la maison blanche!

Pour nos amis sépharades : Pessah Saméa’h
Pour nos amis Achkenazes: Gute yom tov, gute Pessa’h

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*