La firme israélienne Netafim sélectionnée pour connecter 60 000 agriculteurs indiens à la technologie d’irrigation

 

Le firme Netafim va connecter 60 000 agriculteurs indiens à la technologie d’irrigation.Le projet, d’une valeur de plus de 100 millions de dollars, améliorera l’infrastructure des communautés agricoles des États de Karnataka et Andhra Pradesh, dans le sud de l’Inde.

Le développeur israélien de technologies d’irrigation Netafim a été sélectionné pour la construction de quatre grands projets d’irrigation communautaires en Inde, mettant en contact près de 60 000 agriculteurs dans plus de 100 villes avec une technologie agricole avancée et fournissant de l’eau à 54 000 hectares.

Le projet, d’une valeur de plus de 100 millions de dollars, permettra d’améliorer les infrastructures des communautés agricoles des États de Karnataka et d’Andhra Pradesh, dans le sud de l’Inde.

À Singataluru, Netafim gérera deux projets couvrant 41 villages, en aidant environ 15 000 agriculteurs. Le projet Ananthapuramu couvre 22 villages et 13 000 agriculteurs. Enfin, le projet Tarikere bénéficiera à 45 villages, où vivent environ 27 000 agriculteurs.

Reconnu pour la technologie pionnière de l’irrigation goutte à goutte depuis sa création au Kibboutz Hatzerim en 1965, Netafim reste un leader mondial de l’irrigation de précision dans le monde entier.

À ce jour, il a fourni à des millions d’agriculteurs dans plus de 110 pays des solutions innovantes pour l’irrigation et la fertilisation via un système d’irrigation à travers de ses 29 filiales et 17 usines de fabrication.

L’Inde est un marché clé pour Netafim, qui concrétise son engagement d’aider le monde à se développer davantage avec moins“, a déclaré le président et directeur général de Netafim, Ran Maidan.

Le modèle d’irrigation communautaire nous permet, avec les gouvernements locaux, d’avoir une incidence sur les moyens de subsistance de milliers d’agriculteurs avec nos solutions d’irrigation de précision et d’agriculture numérique les plus avancées.

En utilisant une technologie qui fournit de l’eau et des nutriments directement aux racines de la plante plutôt qu’au sol, la société estime que des économies d’eau d’environ 40%, associées à un rendement nettement supérieur. Le système permettra également aux agriculteurs de consommer 40% moins d’engrais pour faire pousser leurs cultures.

Le gouvernement a décidé de passer à l’irrigation au goutte-à-goutte où la consommation d’eau est moindre“, a déclaré Anjum Parwez, responsable du service administratif indien au Karnataka, en Inde.

Et Netafim est venu à ce moment-là avec tout le concept et nous aide à atteindre notre objectif.”

La sélection de Netafim pour construire les systèmes d’irrigation communautaires fait suite à la mise en œuvre réussie d’un projet similaire d’irrigation au goutte-à-goutte à Ramthal, dans le Karnataka, fournissant une technologie d’irrigation de précision à 7 000 agriculteurs dans 28 villages.

La société collabore avec Megha Engineering & Infrastructures Ltd. de Hyderabad pour mener à bien tous les projets communautaires.

En août 2017, le géant mexicain de la pétrochimie Mexichem a acquis 80% de Netafim dans le cadre d’un contrat d’une valeur d’environ 1,5 milliard de dollars. Le kibboutz Hatzerim détient les 20% restants de la société.

Dans le cadre de l’accord, les parties ont convenu de maintenir les opérations principales de Netafim en Israël pendant au moins deux décennies, y compris ses installations de production et ses activités de recherche.

Outre l’irrigation de précision, la société développe également des technologies d’agriculture numérique, de surveillance en temps réel des cultures, d’analyse et de contrôle automatisé.

Souhail Ftouh