| More

Malgré l’interception d’un bateau américain par la Grèce, les organisateurs se sont dits déterminés à atteindre la Bande de Gaza. Les organisateurs de la flottille ont décidé que tous les bateaux qui le peuvent partiront demain pour la Bande de Gaza. On ignore le nombre exact des embarcations qui participeront. Le ministre de la Défense israélien Ehoud Barak a rappelé qu’Israël est prête à défendre ses frontières.

Les organisateurs du convoi maritime à destination de la bande de Gaza espèrent que leur flottille quittera la Grèce ce lundi, ont-ils déclaré dimanche soir.

Le Quartette sur le Proche-Orient (États-Unis, Russie, Union européenne, ONU) a demandé samedi “à tous les gouvernements concernés” d’user de leur influence pour décourager le départ d’une nouvelle flottille vers Gaza.

Une agence humanitaire sud-africaine a annoncé par ailleurs l’envoi d’un convoi d’aide transportant des marchandises à destination de la bande de Gaza. Selon le Cheikh Walid el-Saadi, directeur de l’agence, interviewé par la télévision iranienne, ce convoi marque la solidarité des peuples d’Afrique avec le peuple gazaoui.

Ce nouveau convoi, dirigé par Walid Al-Saadi, secrétaire-général d’une organisation qui soutient le Hamas, devrait partir depuis La ville Johannesburg en direction de la Bande de Gaza. Le convoi traversera le continent africain en voiture et entrera dans la Bande de Gaza par le terminal de Rafah.

La Grèce a déjà interdit aux bateaux battant pavillon grec ou étranger d’appareiller des ports grecs à destination de Gaza”, selon un communiqué du ministère de la Protection du citoyen. Le bateau américain qui devait participer à la flottille internationale vers Gaza a été escorté dans une base des garde-côtes grecs, après avoir été intercepté en mer, rapportent les organisateurs de la flottille.

Les participants à bord du bateau américain à la flottille pour Gaza, qui ont tenté de quitté le port de Pirée en Grèce, ont appellé les autorités grecques à relaxer leur capitaine et de leur embarcation, arrêté pour mise en danger présumée de la vie des passagers. “Il a été arrêté par les Grecs, qui appliquent le blocus d’Israël”, écrivent les activistes pro-palestiniens.

En effet, les autorités portuaires grecques ont arrêté ce samedi le capitaine de 60 ans du bateau américain qui devait participer à la flottille internationale pour Gaza. Le bateau américain participant à la “flottille internationale pour Gaza” a quitté le port du Pirée le vendredi, selon une militante à bord du bateau.

Le Hamas a condamné la décision prise par la Grèce d’intercepter en mer un bateau américain participant à la flottille internationale pour Gaza. Selon un communiqué du mouvement, il s’agit d’un acte “inhumain” de la part de la Grèce. Le mouvement terrorisre a lancé dimanche un appel à la Grèce pour qu’elle revienne sur sa décision de ne pas autoriser le départ des bateaux de la flottille pour Gaza. Le mouvement islamiste déplore qu’Athènes ait ainsi « cédé à la pression internationale ».

Le gouvernement grec a proposé aux organisateurs de la flottille, d’acheminer leur cargaison «d’aide humanitaire» à Gaza, sous la supervision de l’ONU. Les organisateurs de l’expédition maritime n’ont toujours pas répondu à l’offre. Selon de hauts responsables israéliens attachés au ministère des Affaires étrangères, l’Etat juif répondra positivement à l’offre et à l’intention de permettre au gouvernement grec de livrer les marchandises.

Un navire irlandais, qui devait se joindre à la flottille, a été saboté alors qu’il était amarré en Turquie. Les organisateurs ont hurlé à l’implication israélienne dans cet acte de sabordage.

Les dommages sur le bateau irlandais qui devait participer à la flottille vers Gaza pourraient ne pas être un sabotage, ont indiqué samedi les autorités turques, après plusieurs inspections. Le gouvernement israélien dément tout participation dans cet acte.

En réaction à l’accusation de sabotage israélien, au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, on commente : « les organisateurs de la Flottille vivent dans un fantasme de film de James Bond »
Le ministère des Affaires étrangères a qualifié de “ridicules” et “inappropriées” les accusations lancées contre Israël concernant le sabotage d’un bateau irlandais. Avigdor Lieberman a déclaré dimanche que les activistes à bord de la flottille en partance pour Gaza, qui avaient accusé Israël d’avoir saboté volontairement leurs navires, blâment Israël pour leurs propres échecs.

Malgré la tournure positive que prennent les évènements liés au départ de la flottille pour Gaza, le ministre de la Défense Ehoud Barak a tout de même tenu à rester prudent. “Nous devons évidemment continuer à nous préparer à l’éventualité de l’arrivée de la flottille”, a t-il précisé. Il s’est tout de même dit satisfait des efforts entrepris par les gouvernements grecs, chypriotes et turcs pour stopper l’expédition maritime.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*