| More

0acomkhadijank6

Un nouveau scandale vient d’éclater : la journaliste vedette de la chaîne arabe d’information continue Al Jazeera, Khadija Benguenna, vient de publier sur sa page facebook un commentaire faisant l’apologie d’Hitler. Dans son commentaire, écrit en arabe, elle met en exergue le coté humain d’Hitler qui permettait aux “soldats musulmans de faire la prière”.

Elle réagissait à propos d’une photo d’archive en noir et blanc de la Seconde Guerre mondiale montrant des soldats nazis musulmans entrain de prier.

Revenons en aux faits : sur sa page Khadija Benguenna annone un « communiqué important » :

”Voici une image rare des musulmans, de l’armée allemande dans la Seconde Guerre mondiale, où Hitler leur avait alloué des heures de prière”

Elle ajoute : ”Cette photo qui avait suscité beaucoup de débats autour de son authenticité est bien réelle et il s’agit de musulmans bosniaques et de djihadistes tchétchènes qui ont vécu sous l’oppression du régime communiste et laïque aussi bien en Yougoslavie qu’en Union soviétique de l’époque qui les a privés du droit de prier et leurs mosquées avaient été démolies.”

Elle précise aussi que : ‘La victoire des Allemands a été l’occasion pour les musulmans de s’allier avec l’armée allemande parce qu’ils ont retrouvé la liberté d’exercer leur foi islamique. D’autant qu’Hitler était très tolérant envers les musulmans et il avait des savants musulmans parmi ses conseillers. ”

Dans la fin de son commentaire elle lance une accusation contre les Juifs : ” Mais étant donné que les médias sont entre les mains des Juifs ils ont occulté cette vérité et ils ont concentré leurs efforts sur la surenchère autour de l’Holocauste ”

Elle finit son commentaire odieux par une promesse pour ses fidèles lecteurs arabophones : « Bientôt je vous transmettrai en deux parties les positions d’Hitler envers les musulmans.” (1)

Ce qui est totalement inacceptable est que cette journaliste qui est incontestablement la plus célèbre dans le monde arabe (2), en bâtissant sa carrière sur les écrans de la chaîne satellitaire du groupe Al Jazeera qui a révolutionné le paysage médiatique arabe, utilise sa notoriété pour la promotion de l’image d’Hitler, l’exemple le plus frappant de cruauté et de sauvagerie.

La star d’Al Jazeera avait reçu pourtant, en décembre 2011, Le Prix des Droit de l’Homme de l’Institut Euro-arabe. Khadidja Benguenna est une icône dans le monde arabe, pour avoir été la première présentatrice arabe d’Al Jazeera à mettre le hidjab. En 2008, elle reçoit Le Prix des femmes des médias arabes. En 2007, le magazine Forbes la classe comme l’une des dix femmes les plus influentes du monde arabe. Elle s’est notamment engagée à maintes reprises en faveur de la promotion de la femme arabe, soulignant entre autres l’importance du rôle des femmes dans les médias.

Pour se différencier elle fait sans complexe l’apologie du chef du Troisième Reich parce qu’il autorisait la prière pour les soldats musulmans dont certains ont sévi dans des camps d’extermination créés par l’Allemagne au cours de la Seconde Guerre.

En plus Benguenna porte une accusation honteuse sur les Juifs qui ont trop d’influence dans les médias car elle leur reproche carrément d’avoir « les mains sur les médias ». La Ligue Anti-diffamation (ADL), basée aux États-Unis ainsi que le Centre Simon Wiesenthal, organisation juive américaine des droits de l’Homme, vont certainement réagir pour condamner ces propos antisémites.

Cette journaliste qui s’est fait remarquer à plusieurs reprises pour ses critiques acerbes d’Israël, porte une admiration pour le fondateur et figure centrale du nazisme. Cette admiration est similaire à celle constatée en 1943 auprès du Grand Mufti de Jérusalem, le sinistre Amin el-Husseini, qui avait formé des troupes musulmanes bosniaques – des “Divisions Hanjar” (Sabre)- sorte de Waffen SS musulmans, qu’il avait personnellement recrutées pour Hitler. Hanjar devint la division nazie la plus importante du troisième Reich (26 000 hommes) et participa activement au génocide de populations serbes et juives (3).

Le Mufti, sponsorisé par l’Allemagne nazie, participa à la solution finale. Il rendit même visite en mars 1944 à Auschwitz, le plus grand camp de concentration et d’extermination en Europe, où il admonesta les gardes près des chambres à gaz en leur enjoignant de travailler plus diligemment. De 1940 à 1945, environ 1.1 million d’hommes, de femmes et d’enfants, dont un million de Juifs d’Europe, ont péri en ce lieu.

Il y a quelques jours seulement le monde civilisé célébrait dans la dignité le 68e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, mais voilà qu’une célèbre journaliste arabe d’ Al Jazeera fait sienne la nostalgie du nazisme et se retrouve parmi les adorateurs d’Hitler qui a permi la prière musulmane des Waffen SS musulmans. Cela est de nature à prouver, si besoin est, les liens ayant existé et qui existent encore entre les nazis et le terrorisme musulman d’aujourd’hui.

Ftouh Souhail

(1) Voir la page : https://www.facebook.com/Khadjt

(2) Khadija Benguenna est diplômée de l’Institut des Sciences politiques et de l’Information (ISPI) de l’Université d’Alger. Après un séjour en France, elle a travaillé à Radio suisse internationale. Elle part en 1996 rejoindre l’équipe d’Al Jazeera au Qatar. Elle s’est fait remarquer avec ses émissions d’actualités politiques internationales qu’elle anime ainsi que ses programmes sociaux et religieux, ce qui lui permet d’interviewer de nombreux acteurs du monde politique dont Mouammar Khadafi ou Mahmoud Ahmadinejad, et d’autres personnes célèbres comme Dominique de Villepin ou Carla Bruni-Sarkozy.

(3) Des sources arabes décrivent cette division musulmanes formée par des officiers nazis allemands comme ”la crème de l’Islam”. N’oublions pas aussi que pendant la Guerre 39-45 à part ces volontaires musulmans bosniaques dans l’armée allemande nazie d’autres musulmans d’Afrique du Nord ont travaillé dans la Brigade nord africaine formée à Paris dans les milieux de l’immigration par les agents français de la Gestapo. Cette brigade a sévi dans le ratissage des maquis en Dordogne .Et les livres d’histoire de cette sinistre époque rapportent la cruauté de ces collabos musulmans et leurs nombreux crimes contre des Résistants. On évite souvent, malhonnêtement, de parler de cela.

Hitler  tolérant envers les musulmans

Prière musulmane par des Waffen SS musulmans

Hitler était très tolérant envers les musulmans 2

Leave a Reply

*