| More

L’annonce de la libération du soldat franco-israélien, Gilad Shalit, a été salué dans le monde entier . Détenu par le Hamas depuis juin 2006, le jeune homme va retrouvera sa famille après cinq ans d’inlassable efforts pour sa libération. La libération de Gilad Shalit devrait être accompagnée de celle d’un millier de terrorites palestiniens prisonniers en Israël.

Les Etats-Unis ont salué ce mercredi l’accord passé entre Israël et le Hamas pour la libération de Guilad Shalit. Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a soutenu que cet accord, qui inclut la libération de 1.000 prisonniers palestiniens, était attendu depuis longtemps.

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a salué ce mercredi l’accord conclu entre le Hamas et le Fatah pour la libération du soldat Guilad Shalit.

L’Allemagne a salué l’accord conclu entre Israël et le Hamas pour la libération de Guilad Shalit. Israël a remercié Berlin pour son rôle joué dans les négociations. Un responsable allemand à Berlin a déclaré mardi que le ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, avait fait pression pour la libération de Shalit lors d’une rare visite à Gaza en novembre. Le fonctionnaire n’a pas été autorisé à communiquer son nom, étant donné la nature délicate de l’information

Le Royaume-Uni, par la voix de son ministre des Affaires étrangères William Hague, s’est félicité de l’accord conclu entre Israël et le Hamas pour la libération de Gilad Shalit.

Le président israélien Shimon Pérès a remercié ce mercredi l’Egypte et l’Allemagne pour leur aide apportée afin d’obtenir la libération de Guilad Shalit.

Le président israélien Shimon Pérès a appelé mercredi le président français Nicolas Sarkozy et l’a remercié pour son engagement personnel dans le dossier Shalit.

La France a œuvré pour la libération de Guilad Shalit, a déclaré mercredi le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé. “Nous nous sommes fortement engagés pour convaincre (Israël et le Hamas) de parvenir à un accord”, a déclaré le ministre sur France Info. “C’est une formidable bonne nouvelle. C’est un accord qui est satisfaisant et nous ne pouvons que saluer le courage des autorités israéliennes”, a-t-il ajouté.

Le président français Nicolas Sarkozy a remercié ceux qui ont contribué à la conclusion de l’accord pour la libération de Guilad Shalit, et en particulier l’Egypte ”qui a joué un rôle capital”. Dans un communiqué publié cette nuit, il s’est ”vivement réjoui” de la libération attendue de Guilad, et a salué le Premier ministre Netanyahu. Il s’est également entretenu avec Noam Shalit, le père de Guilad. Il a rappelé que Paris n’avait cessé d’oeuvrer avec Israël et d’autres pays à la libération de Guilad Shalit, titulaire de la double nationalité franco-israélienne.

Nicolas Sarkozy a appelé Noam Shalit pour “partager son espoir” d’une libération de son fils Guilad, et lui a affirmé être en “contact permanent” avec le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu sur ce dossier, a affirmé mardi la famille de Guilad. Noam lui a répondu qu’il était “très heureux mais qu’il restait prudent car ce n’est pas encore fait”, a-t-on ajouté de même source

François Hollande, candidat français à la primaire socialiste pour la présidentielle, s’est félicité ce soir de l’accord intervenu entre Israël et le Hamas pour la libération de Guilad Shalit. “Je me félicite de l’accord intervenu permettant la libération du jeune soldat Gilad Shalit retenu à Gaza. “Cette libération annoncée était attendue avec une impatience douloureuse par la famille Shalit”, a-t-il poursuivi, en rappelant qu’il avait “rencontré le père du jeune soldat, Noam Shalit, lors de son dernier passage en France”. “Cette libération annoncée est un soulagement”, a-t-il dit encore, en ajoutant: “Je veux espérer que rien ne l’entravera jusqu’à son dénouement”.

La Ligue arabe a salué aussi ce mercredi l’accord signé entre le Hamas et Israël permettant la libération du soldat Guilad Shalit.

“J’ai été agréablement surpris de la position du gouvernement turc. Ils ont mis de côté les aspects politiques au profit de l’aspect humanitaire”, a déclaré le président Shimon Pérès, qui évoquait alors l’accord Shalit.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*