| More

La loi sur l’imposition des bénéfices des sociétés pétrolières et gazières, dite “loi Shishinsky” a été définitivement adoptée cette semaine par 78 vois pour et 2 contre.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a commenté l’adoption définitive de la loi Shishinsky sur l’imposition des bénéfices des sociétés pétrolières et gazières.

“En dépit des pressions exercées, la Knesset a voté en faveur d’une loi qui protège les intérêts du public,” a déclaré le chef du gouvernement.

De même que pour tout revenu assujetti à l’impôt, un montant d’impôt sera prélevé sur les bénéfices tirés de ressources non renouvelables.

Aux fins de l’impôt, le revenu provenant de ressources non renouvelables inclut le revenu tiré de l’extraction, de la concentration, de la fusion et de l’affinage de minerais jusqu’au stade du métal primaire, ou encore de la production et du traitement initial du gaz naturel ou du pétrole brut.Le revenu tiré d’activités de transport et de commercialisation ou du traitement ultérieur du gaz naturel n’est généralement pas réputé être un revenu provenant de ressources et n’est pas assujetti aux prélèvements provinciaux visant ce genre de revenu.

Le raffinage du pétrole brut, le traitement de minerais provenant de l’étranger et la fabrication de métaux sont considérés comme étant des activités de fabrication et de transformation, assujetties de ce fait au taux d’imposition des bénéfices de fabrication et de transformation, qui est de 21 %.

Aujourd’hui, quelques hommes d’affaires parmi les plus puissant au monde pensent qu’Israël pourrait cacher la première réserve de pétrole au monde. Et cela, ce n’est pas une blague… Ils investissent des sommes considérables pour creuser le sol…

Howard Jonas est un grand philanthrope connu essentiellement pour sa réussite dans le secteur des télécommunications. En novembre 2010, il a lâché une petite bombe: «Nous croyons qu’Israël a plus de pétrole que l’Arabie Saoudite. Il pourrait y avoir 500 milliards de barils dans le sol israélien contre 260 milliards pour les saoudiens».

Le magnat des médias Rupert Murdoch et Lord Jacob Rothschild, de la célèbre famille de banquiers et le grand philanthrope juif, Michael Steinhardt, veulent investir pour trouver du pétrole en Israël. Il est donc normal que Jérusalem décide l’imposition sur les bénéfices des sociétés pétrolières et gazières.

Les grandes compagnies pétrolières (le géant pétrolier français Total, le Royal Dutch Oil…) travaillent sur des forages souterrains en Israel.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*