| More

1

Opérer un patient sans aucune incision ni anesthésie mais en utilisant tout simplement une mystérieuse machine… Cela semble sortir tout droit de Star Trek ! Et pourtant, cette technologie est actuellement commercialisée sous le nom d’ExAblate O.R. par la société israélienne Insightec, une start-up créée en janvier 1999.

Des ultra-sons à la place des scalpels

L’idée d’Insightec est audacieuse. Il s’agit d’utiliser des ultrasons pour détruire tumeurs et kystes sans qu’aucune incision ou anesthésie ne soit nécessaire. La destruction de ces grosseurs est suivie en temps réel grâce à des techniques d’imagerie médicale, ce qui permet au médecin de modifier les paramètres d’utilisation et d’adapter ainsi le traitement tout au long de l’intervention.

Cette technologie a tout d’abord été appliquée au traitement des fïbroides utérins, une pathologie aux effets symptomatiques non négligeables et qui concerne environ un quart des femmes. Le traitement classique de ces fïbroides est l’hystérectomie, une procédure chirurgicale lourde. A l’heure actuelle, plus de 9.000 femmes ont pu éviter une telle opération grâce à cette technologie israélienne.

Deuxième étape : traiter les cancers

Mais Insightec ne s’est pas borné à de simples applications gynécologiques. La société a décidé de se tourner vers une utilisation en oncologie, avec comme premières cibles les tumeurs osseuses métastasiques.

Les premiers essais ont été fructueux et l’autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis a été obtenue en octobre 2012. Une étude devrait être lancée afin de comparer l’efficacité d’ExAblate O.R. par rapport au traitement classique.

Vers un traitement des maladies neuronales

L’entreprise israélienne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle vise dorénavant les applications neurologiques, qui sont loin d’être évidentes. En effet, le cerveau est protégé par la boite crânienne et les ultrasons doivent pouvoir être focalisé en un point précis malgré la non-uniformité de cette boîte. En outre, toute la procédure doit pouvoir être guidée par IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), une technique d’imagerie médicale fréquemment utilisée en neurosciences.

Mais Insightec est parvenu à surmonter ces difficultés et sa nouvelle gamme, ExAblate Neuro, vient tout juste d’être autorisée en Europe. Pour l’instant, trois types de maladies neurologiques peuvent être ainsi traités : la maladie de Parkinson – une maladie neuro-dégénérative affectant le système nerveux central et responsable de troubles moteurs -, les tremblements ainsi que les douleurs neuropathiques. La société envisage également une application prochaine au traitement des tumeurs cérébrales.


Coralie Ebert, Volontaire internationale chercheuse à l’Institut Weizmann
( article original en anglais)

2

——————-
Pour en savoir plus, contacts :
https://www.shteeblessl.com/insight…
http://www.insightec.com/

Sources : http://israel21c.org/health/surgery…

Leave a Reply

*