| More

Dans le parc municipal Givatayim (banlieue est de Tel-Aviv) des membres du gouvernement ont prit part à , il y’a quelques jours, à la cérémonie d’ouverture du premier poste de Police Municipale en Israël. Ce projet ministériel vise à assurer la sécurité personnelle et la qualité de vie.

Cette police municipale israélienne sera composée de fonctionnaires et d’agents publics placés sous l’autorité du Conseil Municipal. Le travail de la police municipale se fera en coordination avec les autres forces de police et de l’armée. Une convention définissant la nature et les lieux des interventions des agents de police municipale et déterminant les modalités selon lesquelles ces interventions sont coordonnées avec celles de la police et de l’armée devrait être signée dans les prochains jours sous l’égide du ministère de l’intérieur.

La police municipale à pour but d’améliorer la qualité de vie des citoyens, de rendre les villes plus calmes et sécurisées qu’elles ne le sont déjà.

A l’heure actuelle, il existe en plus de la police nationale, des compagnies privées chargées de faire respecter certains points de lois. Mais leurs pouvoirs sont extrêmement restreints.

Spécialement formés, avec des pouvoirs spécifiques, la police municipale, en coopération avec les inspecteurs municipaux, commenceront cette semaine à travailler dans 13 villes du pays : Karmiel, Nazareth, Migdal-a-Emek, Tyr, Netanya, Ariel, Bnei Brak, Ramat Gan, Givatayim, Lod, Arad, Dimona et Eilat.

Cette force de police a été créée pour prévenir de la violence urbaine, du vandalisme, de la conduite dangereuse des automobilistes, de l’abus d’alcool dans les lieux publics, des nuisances sonores, du stationnement abusif ou encore de la construction de bâtiments illégaux. Il est supposé que le projet permette de répondre aux plaintes du public et d’élargir les opérations de lutte contre le crime.

Cette police municipale va sécuriser les quartiers et dissuader les racailles palestiniennes qui ont multipliés les agressions à l’encontre d’Israéliens dans les quartiers arabes. Les policiers ont lancé une vaste chasse à l’homme , il y’a quelques jours, à Béersheva pour tenter de retrouver l’assaillant arabe de deux Israéliens agressés à coups de marteau dans un parking de la grande métropole du sud d’Israël, non loin de la mairie.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*