| More

La mairie d’Istanbul a annulé jeudi soir un concert avec la participation d’un artiste israélien, à cause de menaces, indique ce matin la radio Kol Israël. Le chanteur Lior Elmaliah devait se produire dans le cadre d’un concert organisé par le forum inter-religieux en Turquie, qui milite pour le rapprochement entre les 3 grandes religions monothéistes. Quelques heures seulement avant la représentation, la mairie a annulé ce concert sous la pression de militants participants à la flottille pour Gaza, à la fin du mois.

La Turquie vient de démontrer et de belle manière qu’elle n’est plus un pays de tolérance alors que certains sont toujours favorables à l’entrée de ce pays dans L’Union Européenne.

La Turquie islamique, dirigé par le parti islamiste l’AKP de Recep Tayip Erdogan, encourage plutot les relations culturels avec les ayatollahs intégristes iraniens et aux terroristes libanais du Hezbollah. Israël doit rompre toute relation avec ce gouvernement islamique turc antisémite. Ils attendent quoi à Jérusalem?

La télévision turque a projeté, il a quelques mois, des feuilletons antisémites qui dépeignent les soldats israéliens comme des assassins d’enfants. L’exemple vient d’Erdogan lui-même qui répète à qui veut l’entendre qu’Israël est un Etat terroriste sans nulle légitimité. C’est d’ailleurs ce même individu qui déclarait que le Mont du Temple à Jérusalem et le Tombeau des Patriarches à Hébron n’avaient aucun rapport avec le peuple juif!

Il est important de souligner que seulement 20 000 Juifs vivent aujourd’hui dans le pays. Cela constitue contraste fortement avec les 120 000 à 150 000 personnes qui, selon les estimations, vivaient dans la région à la fin de la Première Guerre mondiale. Avant comme après la Deuxième Guerre mondiale, et plus particulièrement après la création de l’Etat d’Israël, la grande majorité des Juifs a quitté la Turquie.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*