L’Arabie saoudite remercie Israël pour les facilités offertes aux pèlerins palestiniens

Le ministre saoudien du culte a félicité Israël pour sa position sur les musulmans souhaitant accomplir le Hajj en Aarabie. Abdul Latif Al-Sheikh, a félicite les autorités israéliennes pour ne pas avoir empêché les Palestiniens d’accomplir le pèlerinage que font les musulmans aux lieux saints de la ville de La Mecque, en Arabie saoudite.

Dans une déclaration télévisée,  il a dit “Ce qui a étonné, c’est que l’Etat d’Israël, dont nous connaissons beaucoup de choses, n’a pas empêché les pèlerins musulmans de venir au Royaume pour exécuter leur ordre, mais l’un des pays musulmans a empêché les gens de venir. ”

Al-Sheikh a implicitement fait référence au Qatar, que l’Arabie saoudite a accusé d’empêcher les pèlerins d’accomplir le cinquième pilier de l’islam, tandis que le Royaume insiste sur le fait qu’il accueille les pèlerins qataris et que Doha les  empêche.

Le compte officiel d’Israël en arabe sur le site Twitter , qui appartient au ministère israélien des Affaires étrangères, a félicité le ministre saoudien des Awqaf pour Israël.

Le site «Israël en arabe» du ministère des Affaires étrangères israélien a publié la vidéo du Sheikh et a commenté: «Dieu soit loué, Israël a facilité  plus de 4000  musulmans le pèlerinage sacré.

“L’Arabie Saoudite loue l’Etat d’Israël ” ajoute, Al-Sheikh.

L’Aïd al-Adha est une fête musulmane qui marque la conclusion du Hajj – le pèlerinage annuel islamique à la Mecque – et commémore l’histoire coranique de la volonté d’Abraham de sacrifier son fils Ishmael. Les festivités ont commencé lundi soir en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Près de 2,4 millions de fidèles en pèlerinage à La Mecque ont entamé mardi le rituel de la lapidation de Satan, au premier jour de l’Aïd al-Adha, la fête du sacrifice célébrée par les musulmans à travers le monde.  L’Aïd al-Adha commémore la volonté du patriarche d’Abraham, ou Ibrahim dans la tradition musulmane, de sacrifier son fils et l’intervention divine qui a stoppé le sacrifice.

Selon la foi musulmane, le fils d’Abraham s’appelle Ishmael, tandis qu’il s’agit d’Isaac dans le judaïsme. Cette fête  dure quatre jours et elle a lieu chaque année au cours du mois musulman de Dhu al-Hijjah, où ces derniers effectuent le pèlerinage du Hajj à la Mecque.

Des Voeux israéliens 

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a posté lundi une vidéo sur les réseaux sociaux saluant les communautés musulmanes et druzes alors qu’elles commencent à célébrer la fête de l’Aïd al-Adha.

« Je voudrais souhaiter aux musulmans et aux Druzes un ‘Eid al-Adha moubarak’, » ou un Aïd al-Adha béni, a dit le Premier ministre dans une vidéo en hébreu qui a été publiée avec des sous-titres en anglais et en arabe.

« Je suis fier qu’en Israël, nous garantissions la liberté de culte à tous : Musulmans, Druzes, chrétiens, Bahais, Juifs – tous. Et je voudrais vous souhaiter à vous et à vos familles de joyeuses fêtes. Soyez bénis », a ajouté Netanyahu.

Un haut-responsable israélien a appelé le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, lundi dans la soirée, pour lui transmettre ses voeux à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha, a rapporté mardi le site d’information officiel de l’AP, Wafa.

Kamil Abu Rokon, chef du Coordinateur des Activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), une branche du ministère de la Défense responsable de la liaison avec les Palestiniens, « a félicité [Abbas] en cette occasion de l’Aïd al-Adha bénie », a fait savoir Wafa sans donner davantage de détails.

Israël remercie un ministre saoudien pour sa position sur l’Holocauste

En Janvier 2018, le ministère israélien des Affaires étrangères a exprimé sa profonde gratitude à l’ancien ministère saoudien de la justice et secrétaire général de la Ligue islamique mondiale en Arabie saoudite, Cheikh Mohammad ben Abdel Karim al-Issa, pour sa position sur ‘la Shoah’.

Le porte-parole du ministère israélien pour les médias arabes, Hassan Kaabia, a remercié l’ancien ministre saoudien pour sa solidarité envers les victimes de l’Holocauste, espérant « des pays voisins qu’ils déploient leurs efforts pour condamner l’Holocauste et réfuter les menaces iraniennes d’exterminer les Juifs », selon ses propres termes.

Dans une déclaration adressée à Sarah Bloomfield, directrice du Musée du mémorial de l’Holocauste aux États-Unis, Cheikh Mohammad al-Issa, a fait valoir que « le fait d’ignorer l’extermination des juifs durant la Seconde Guerre mondiale était une réelle déformation de l’histoire et une insulte à la dignité humaine ».

«Nous sommes fiers de vous écrire cette lettre à l’occasion de la Journée internationale de la mémoire de l’Holocauste et de l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz», a proclamé al-Issa.

Et d’ajouter : «L’Holocauste est un événement qui a secoué l’humanité entière. Aucun individu pacifiste ne peut nier l’horreur de cette tragédie…Nous savons que toute négation de l’Holocauste ou sa minimisation est un crime qui déforme l’histoire et offense la dignité des victimes. C’est une insulte à nous tous parce que nous sommes tous liés par un esprit spirituel commun ».

Souhail Ftouh

One thought on “L’Arabie saoudite remercie Israël pour les facilités offertes aux pèlerins palestiniens

Comments are closed.