| More

Depuis 5 jours, la délégation de l’armée israélienne travaille jour et nuit aux opérations de sauvetage à Mexico, après un séisme énorme qui a secoué le pays mardi dernier, tuant plus de 300 personnes, selon l’un des officiers israéliens de la délégation.

La délégation de 71 membres du Commandement de la Défense passive  travaill avec le  Magen David de Mexico et des unités de secours de ZAKA International.

Les secouristes locaux ont indiqué que les équipes israéliennes étaient venues avec des équipements leur permettant de détecter les signaux émis par les téléphones portables sous les décombres.

Le colonel (de réserve) Gili Shenhar a indiqué que la délégation était arrivée à Mexico dans « un temps record », arrivant moins de 48 heures après le tremblement de terre.

La délégation de l’armée israélienne se concentre sur Mexico, une immense mégalopole où vivent neuf millions de personnes. La zone métropolitaine compte 21 millions d’habitants, a dit Shenhar.

Le colonel a indiqué que lui et les autres soldats « ont encore de l’espoir » de retrouver des survivants.

Les soldats ont décollé à la veille de Rosh HaShana, le nouvel an juif, l’une des fêtes juives les plus importantes, et où beaucoup d’Israéliens se rassemblent généralement en famille et entre amis pour le repas.

Plusieurs pays, dont Israël, le Chili et le Salvador ont annoncé l’envoi de renforts au Mexique.

L’opération de recherche et de sauvetage se concentre sur deux structures, dont un immeuble de six étages dans lequel des dizaines de personnes seraient piégées. Les soldats utilisent leurs mains et des outils pour déblayer les couches de décombres de l’immeuble.

Le corps d’un rabbin de Mexico a été extrait des décombres.Les bénévoles de la branche mexicaine de l’association de secours ZAKA ont retrouvé le corps du rabbin Haim (Jaime) Ashkenazi, de la communauté Magen David, dans un immeuble effondré, a annoncé ZAKA.

Mati Goldstein, directeur exécutif des unités de secours de ZAKA International, a déclaré que, « juste après la sortie de Shabbat au Mexique (tôt le matin en Israël), nous avons appris de notre équipe de Mexico qu’elle avait retrouvé le corps d’un homme juif porté disparu. »

« L’équipe de ZAKA, qui était sur place au moment où le tremblement de terre a frappé, restera [sur les lieux] jusqu’à ce que nous soyons informés qu’il n’y a plus de personnes portées disparues. »

Les volontaires ont travaillé pendant tout le nouvel an juif, mercredi soir et jeudi, après avoir reçu l’approbation religieuse du grand rabbin du Mexique, Shlomo Tawil. La loi juive interdit toute forme de travail pendant les fêtes juives, sauf quand des vies sont en danger.

Depuis que le séisme de magnitude 7,1 a frappé le Mexique, le pays a été touché par au moins deux autres secousses, l’une samedi et l’autre dimanche.

Souhail Ftouh

 

Leave a Reply

*