Le 02 Juin, la marche des drapeaux de Yom Yeroushalaïm passera quoi qu’ils fassent les Palestiniens

 

La Cour suprême d’Israël a rejeté la requête d’organisations et personnes de gauche qui demandaient à ce que l’itinéraire de la traditionnelle marche des drapeaux de Yom Yeroushalaïm ne passe pas le long des quartiers arabes, notamment près de la Porte de Damas.

 

Les juges ont estimé que les requérants ne peuvent représenter la population musulmane concernée d’autant plus qu’aucun habitant des quartiers arabes ne s’est joint à leur démarche.

La requête était déposée par l’organisation Ir Amim, des activistes associatifs et des universitaires.

Par ailleurs, la Cour suprême a estimé que malgré les risques de provocations de part et d’autre, la police est en mesure d’assurer à la fois la liberté d’expression et de circulation des participants juifs ainsi que le respect des habitants musulmans.

Les responsables de la police se sont également entretenus avec les organisateurs du défilé afin qu’ils fassent tout pour éviter toute provocation de certains participants.

Cette année, le jour fêtant la réunification de la Capitale et la libération du Mont du Temple tombe le 02/06 durant les derniers jours du ramadan.

De ce fait, la police comptait interdire la montée des juifs pour ne pas risquer que l’ordre public soit troublé. Suite à des pressions, la police a finalement décidé qu’elle l’autoriserait sous réserve d’une évaluation de la situation le jour J.

La Marche du Drapeau est une parade annuelle qui passe à travers le quartier musulman de la Vieille ville de Jérusalem pour marquer la libération de la ville en 1967.

Des militants participent généralement à la marche, et le passage par le quartier musulman a été la source de tensions dans le passé. On demande habituellement aux marchands de fermer tôt leurs boutiques et les résidents doivent rester chez eux pendant des nationalistes défilent en agitant des drapeaux.

Ir Amim avait fait valoir l’argument que les tensions seraient exacerbées parce que l’événement coïncide avec les derniers jours du Ramadan, qui doit s’achever le 5 juin.

Dans leur décision, les juges ont noté que la police était mobilisée pour maintenir l’ordre pendant la marche et a déclaré qu’Ir Amim n’avait pas de statut dans l’affaire pour déposer un recours d’injonction.

 

Le Mont du Temple devrait être ouvert aux juifs de 7h30 à 11h. La montée principale aura lieu à 8h30. Plus que jamais, le 02 Juin,  les juifs veulent affirmer haut et fort que le Mont du Temple est entre à leurs mains !

Souhail Ftouh